Les internautes dégomment des fromages en ligne

VeveyEn ligne depuis lundi, le jeu Fromage et tromblon accumule les clics. L’initiative émane d’une start-up veveysanne et promeut trois enseignes locales

La vidéo de lancement du jeu

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fromage et tromblon incite depuis lundi les internautes à se défier à coups de souris. Armés de cet accessoire, ils tirent à vue sur des parts d’Emmental volantes et engrangent les points à même de les hisser dans le classement. A travers ce concours trois enseignes de Vevey se font connaître.

«Avec ce concept on sort un peu des sentiers battus en termes de publicité, estime Stéphane Restani, cheville ouvrière de cette initiative. Cela existe ailleurs dans le monde, mais pas beaucoup sur le plan local.» Menée avec peu de moyens, l’opération sert de test à ses concepteurs, regroupés dans une start-up en incubation au Swissmediacenter de Vevey. Ils espèrent à terme se profiler en Suisse romande dans ce type de marketing.

Les commerçants partenaires fournissent pour leur part les lots du concours, en échange d’une visibilité nouvelle, comme en témoigne le boucher Olivier Ruchet: «Je n’ai pas hésité. C’est un super média pour toucher une clientèle plus jeune. On n’a pas le temps de faire le nécessaire pour être sur les réseaux sociaux, c’est une bonne façon d’y apparaître.»

Le public manifeste un appétit certain pour cette détonante moitié-moitié. Le mariage de la technologie et du terroir a suscité près de 6000 vues sur le site et 25’000 sur la page facebook dédiée. Jeudi, quelque 600 parties avaient été jouées. Le jeu est en ligne jusqu’à fin novembre. Un défi en direct aura lieu samedi 23 novembre à Vevey

Infos sur www.fromage-et-tromblon.ch

Créé: 16.11.2013, 09h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...