Passer au contenu principal

«Isenau peut devenir un laboratoire du tourisme de demain»

Un groupe de travail entame une ultime réflexion pour sauver le domaine. Interview de son chef de file, Philippe Gallaz.

Philippe Gallaz est le chef de file d’un groupe de travail qui croit encore au sauvetage du domaine d’Isenau.
Philippe Gallaz est le chef de file d’un groupe de travail qui croit encore au sauvetage du domaine d’Isenau.
VQH/FLORIAN CELLA

Le financement des projets Alpes vaudoises 2020 manqué, la résurrection d’Isenau semble compromise. C’est sans compter l’énergie d’une poignée de mordus: sous le nom Isenau 360°, un groupe de travail «indépendant, composé d’habitants et d’amoureux de la station avec des compétences variées», selon leur chef de file Philippe Gallaz, a décidé de revoir la copie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.