«J’aurais sincèrement préféré ne pas avoir à tirer»

MontreuxBlessé lors de la fusillade qui a fait un mort en septembre à Montreux, le policier Alain E. revient sur cette nuit tragique et ses conséquences. Témoignage.

Alain E. a repris son travail au sein de Police Riviera. Avec détermination et sans aucune appréhension.

Alain E. a repris son travail au sein de Police Riviera. Avec détermination et sans aucune appréhension. Image: Gérald Bosshard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alain E., agent de Police Riviera, a dû intervenir lors de la fusillade de Montreux qui a fait un mort en septembre dernier. Avec trois collègues, ils ont été contraints de mettre hors d'état de nuire un chauffard armé.

Blessé accidentellement à l'épaule par un tir provenant de l'arme d'un collègue, Alain E. s'est confié en exclusivité à 24 heures. Il relate le drame en détails tout en analysant les faits avec le recul nécessaire: «Tout s’est joué en deux ou trois secondes», poursuit Alain E.

A-t-il alors eu le sentiment que le fuyard allait faire feu sur eux? «Je n’ai absolument aucun doute là-dessus. Il a remonté son arme, il nous aurait tiré dessus, c’est sûr.»

L'intégralité du témoignage est à lire dans notre édition du samedi 29 juin.

Créé: 28.06.2013, 17h38

Articles en relation

Fusillade de Montreux: l'affaire est classée

Fait divers Le ministère public a rendu une ordonnance de classement dans l'enquête sur le décès d'un homme arrêté par la police à Montreux, l'an dernier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.