Lionel Girardin risque d’être suspendu de ses fonctions de municipal à Vevey

PolitiqueLe centre-droite déposera une demande de suspension ce jeudi au Conseil communal. Une première

Lionel Girardin (ici en automne 2017 en séance de crise, après l'incendie du collège des Crosets).

Lionel Girardin (ici en automne 2017 en séance de crise, après l'incendie du collège des Crosets). Image: Laurent Crottet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La «Lex Doriot», comme l’appellent d’aucuns dans un sourire, est sur le point d’être actionnée pour la toute première fois. De quoi s’agit-il? D’un nouvel article de la loi sur les communes, introduit en 2012. L’affaire Doriot avait défrayé la chronique: ce municipal PS de Montreux, contre lequel une procédure pénale était ouverte, avait longtemps refusé de démissionner. Le législateur a voulu introduire la possibilité de suspendre un élu de ses fonctions, par requête auprès du Conseil d’État.

Le centre droit veveysan va déposer une telle demande au Conseil communal ce jeudi, à l’encontre du municipal socialiste Lionel Girardin. Une lettre dans ce sens a été signée par les présidents locaux du PLR, de l’UDC et du PDC. Pour rappel, Lionel Girardin fait face à des problèmes de conflits d’intérêts au sein de la Fondation Apollo. Un audit du Contrôle cantonal des finances (CCF) est en cours.

Selon la loi, une suspension peut être demandée par le Conseil communal ou la Municipalité «en cas de motifs graves». Notamment toutes circonstances qui, selon les règles de la bonne foi, «sont de nature à compromettre la confiance ou l’autorité qu’impliquent les fonctions» d’élu. «Pour ma part, la confiance entre Lionel Girardin et le Conseil est rompue, annonce Bastien Schobinger, président de l’UDC. Nous attendons les conclusions du CCF. Mais nous savons déjà qu’il n’a pas respecté des procédures – par exemple en ne faisant pas effectuer un transfert de bail pour les locaux que sa société occupait, mais dont le bail était au nom de la Ville. Or l’on attend d’un élu qu’il fasse respecter les lois, et en premier lieu se les applique.»

Et la présomption d’innocence? «Nous ne nous plaçons pas du point de vue de la justice: il s’agit d’un acte politique! répond Vladimir D’Angelo, président d’honneur du PDC. Si notre démarche aboutit, Lionel Girardin pourra nous remercier de l’avoir libéré de sa fonction: ainsi déchargé, il aura tout le temps pour se défendre et montrer qu’il est innocent, s’il l’est.»

À noter encore que la suspension peut être demandée en cas «d’absence prolongée». Lionel Girardin est à l’arrêt depuis le 12 avril. «Il est au bénéfice d’un certificat maladie, rappelle la syndique, Elina Leimgruber. C’est seulement à l’issue de cet arrêt, s’il ne revient pas, que la question se posera.»

Cette proposition de suspension a-t-elle des chances de passer? Les calculs semblent montrer que oui. Les voix de l’UDC (10) et du PDC (6) semblent acquises. De même, Vevey Libre (16) et Décroissance-Alternatives (16) devraient faire bloc, comme ils l’ont communiqué ce mercredi. Sur 52 élus restants, ne manqueraient que 18 voix pour atteindre les deux tiers requis, à grappiller parmi 22 PLR (qui partent divisés), 11 Verts et 19 PS (le parti de Lionel Girardin). «Cela va se jouer à quelques voix, et si le vote se déroule à bulletins secrets, des socialistes pourraient se prononcer en faveur d’une suspension», analyse un élu.

Doutes à lever

L’idée d’une suspension émane de l’ex-élu Pierre Chiffelle. La Municipalité la proposera aussi, mais pas tout de suite: «Nous nous y engageons si des faits sont avérés à l’issue de l’audit du CCF», affirme Elina Leimgruber.

Qu’il soit saisi par le Conseil communal ou l’Exécutif, c’est le Conseil d’État qui devra décider. Problème: il faudra trancher si le Conseil communal est compétent pour demander la suspension d’un municipal ou s’il peut seulement demander la suspension d’un des siens. D’autres questions d’interprétation se poseront. Le Canton souligne par exemple: «Si différents motifs de suspension sont invoqués dans la loi, le but visé est clairement de pouvoir agir en cas de procédure pénale. Les autres motifs inscrits dans la loi ont pour objectif de ne pas trop limiter l'étendue de cette disposition. Or, un audit du Contrôle cantonal des finances ne constitue en aucun cas une enquête pénale.» (24 heures)

Créé: 15.05.2018, 19h12

Bâtonnier saisi

La Commission de gestion (Coges) se penche actuellement sur l’affaire Girardin. Elle tente d’éclaircir la question de la rue du Simplon 48: le bail est au nom de la Ville, mais ces locaux ont été occupés par la société de Lionel Girardin.

La Coges fonctionne dans le secret, mais des informations ont fuité selon lesquelles elle rencontre des problèmes à obtenir certains documents.

Autre sujet de tensions: l’avocat de Lionel Girardin, Ludovic Tirelli, est aussi conseiller communal (Les Verts). Le bâtonnier du Canton a été saisi de cette situation par une membre de la Coges. Cette dernière ne veut faire «aucun commentaire, pour ne pas entraver la procédure en cours».

Le bâtonnier, Maître François Roux, ne confirme ni n’infirme, mais rappelle qu’en cas de dénonciation sur un éventuel conflit d’intérêts concret, il diligente en général une «mini-procédure», puis tranche, soit pour constater qu’il n’y a pas de problème, soit pour demander que la situation soit régularisée.

Articles en relation

Un municipal veveysan au coeur d'un audit du Canton

Enquête Le socialiste Lionel Girardin préside la Fondation Apollo. Comme son épouse et son frère, il est aussi rémunéré par cette fondation au travers de sa société. Plus...

L'élu PS de Vevey a bénéficié de loyers moitié prix

Exclusif La société de Lionel Girardin bénéficiait de 70 m2 au centre pour environ 700 fr. par mois. La Fondation Apollo le suspend «à titre préventif». Plus...

Affaire Girardin: le PS lance une procédure disciplinaire

Politique Aucune décision ne sera prise tant que Lionel Girardin ne pourra être entendu Plus...

L'élu socialiste fustige «une décision prise à la va-vite et sans scrupule»

Affaire Girardin Le municipal socialiste de Vevey, par la voix de son avocat, fustige la procédure disciplinaire ouverte contre lui par son parti cantonal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trump annule sa rencontre avec Kim Jong-un, paru le 25 mai 2018
(Image: Bénédicte) Plus...