Passer au contenu principal

La lutte suisse, ça se joue aussi en salle

Une première, le club local organise des joutes le 30 mars dans la halle des Glariers.

Image d'illustration: la Fête cantonale vaudoise en mai 2018 à Romanel.
Image d'illustration: la Fête cantonale vaudoise en mai 2018 à Romanel.
Jean-Paul Guinnard - A

Près de 200 participants de Suisse romande et du canton de Berne sont attendus le samedi 30 mars par le Club des lutteurs d’Aigle. Ces hommes forts vont participer à une première pour la région: une compétition en salle de lutte à la culotte, alors que ce sport suisse hautement traditionnel se déroule habituellement en plein air. Les joutes se dérouleront dans trois ronds de sciure installés dans la halle des Glariers.

----------

Retrouvez notre webdocumentaire: Dans le secret de l'organisation des combats

----------

«Nous aurons 75 lutteurs actifs et au moins 120 enfants, âgés entre 8 et 15 ans. Chacun combattra six fois. La journée commencera à 9 heures et se terminera en début de soirée, vers 20 heures», détaille Jean-Christian Althaus, président du club. L’entrée est gratuite pour le public.

«Premiers repères»

Le fait de pouvoir concourir en salle avant les beaux jours, comme ça s’est fait récemment à Lausanne, «permet aux compétiteurs de prendre leurs premiers repères, de se jauger, de s’étalonner par rapport à la concurrence», poursuit Jean-Christian Althaus.

Cette préparation précoce se révèle nécessaire alors que se profile la fête fédérale. Manifestation triennale, elle aura lieu du 23 au 25 août à Zoug. Trois lutteurs du club aiglon, qui vit une période faste selon son président, devraient franchir les sélections et y représenter dignement le canton. Il s’agit de Steve Duplan, d’Ivan Mollet et de Cyril Ambresin.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.