Le maire d’Hiroshima salue le rôle de Caux

CommémorationSeptante ans après le bombardement nucléaire, Kazumi Matsui a rappelé le travail de la fondation Initiatives et Changement dans la reconstruction du Japon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Si chaque individu écoute sa conscience, il peut se diriger lui-même dans une direction positive, apporter des changements positifs, pas seulement au sein de sa famille ou de sa communauté, mais à toute la nation et même au-delà des frontières.» Ces mots sont signés de la main de Kazumi Matsui, maire d’Hiroshima, et figurent dans une lettre lue hier lors du forum de Caux, sur les hauts de Montreux, dans une rencontre commémorant le 70e?anniversaire du bombardement d’Hiroshima. Ce message d’espoir, fil rouge de la fondation Caux – Initiatives et Changement (anciennement Réarmement moral), a «eu un impact décisif sur Shinzo Hamai, le maire d’Hiroshima au lendemain de la guerre», écrit-il.

«Les relations entre Hiroshima et le Réarmement moral datent de 1950, alors que la fondation avait invité une délégation japonaise comprenant les maires d’Hiroshima et de Nagasaki. A cette époque, la population luttait pour reconstruire les villes, malgré la souffrance due aux retombées radioactives. Dans ce contexte, le voyage d’une délégation japonaise à Caux a participé à la reconstruction pacifique du Japon», ajoute Kazumi Matsui.

Présente lors de cette rencontre, en 1950, Claudine Rochat, âgée actuellement d’une nonantaine d’années, s’en souvient avec émotion. «Le maire d’Hiroshima avait donné une petite croix en bois, sculptée dans le seul arbre d’Hiroshima qui n’avait pas été détruit par la bombe, à Frank Buchman, le fondateur du Réarmement moral.»

«La bombe atomique est le mal absolu. En tant que président de l’organisation internationale Maires pour la paix, qui englobe 6700 villes à travers le monde, nous réunissons nos efforts pour abolir l’arme nucléaire d’ici à 2020», souligne Kazumi Matsui.

Caux – Initiatives et Changements œuvre pour la promotion de la paix, la prévention des conflits et le dialogue interculturel. Créée en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, elle organise un forum estival qui attire des participants du monde entier. (24 heures)

Créé: 07.08.2015, 09h53

Articles en relation

Un Japon divisé sur son armée commémore Hiroshima

70 ans Shinzo Abe et des représentants de 100 pays ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de la première attaque nucléaire de l'histoire. Plus...

«La menace nucléaire s'est déplacée»

Septante ans après Hiroshima L’Europe est sortie de l’ère de la «paix nucléaire». Mais les tensions en Asie du Sud-Est présentent un risque. Plus...

Il y a 70 ans, la première bombe atomique tombait sur Hiroshima

Commémoration Le 6 août 1945, la première bombe atomique de l'histoire était lâchée sur Hiroshima, faisant 140'000 victimes. 70 ans plus tard, peu d'Américains regrettent la mission de l'Enola Gay. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...