Passer au contenu principal

Ce matin où le loup s’en est pris aux bêtes de «Vivi»

Le loup a frappé jeudi le troupeau de William Grenon. Le berger nous avait reçus l’avant-veille sur son alpage chablaisien. Au minimum 7 bêtes ont été attaquées, 5 sont mortes.

«Vivi» avec une des bêtes attaquées. En août, une meute de dix loups a été identifiée dans la région. Images: PATRICK MARTIN
«Vivi» avec une des bêtes attaquées. En août, une meute de dix loups a été identifiée dans la région. Images: PATRICK MARTIN

Ce jeudi, comme tous les matins en période d’estive, William Grenon, dit «Vivi», s’est levé avec la boule au ventre. Sur l’alpage de Chésery, un territoire de 200 hectares au cœur de ce massif du Chablais vert irlandais, encerclé par la pointe du même nom et le télésiège des Mossettes aux Crosets (VS), le loup rôde. Le 23 août, les services cantonaux ont identifié pour la première fois une meute de dix loups dans cette région, dont sept petits. «On s’y attend, on s’y prépare quand bien même on n’a pas eu d’attaque cet été», nous disait-il mercredi matin, lors de notre réveil sur l’alpe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.