Passer au contenu principal

Le média en ligne Konbini se retire du marché suisse

Les collaborateurs du bureau romand du site ont été licenciés.

En juillet 2017, la rédaction suisse de Konbini s’installait à Vevey. Deux ans plus tard, l’expérience se termine, annoncent «Le Temps» et la RTS. L’antenne romande de ce média en ligne pour les 18-30 ans, fondé en France en 2008, fermera en septembre. Selon la RTS, citant une source interne, cette fermeture provoque le licenciement d’une quinzaine de collaborateurs.

Cette décision surprend les connaisseurs des médias et de la communication. Il y a quelques semaines, en effet, un responsable annonçait une audience quadruplée en dix-huit mois. Selon des propos recueillis par «Le Temps», le groupe Konbini veut se réorienter sur de grands marchés, comme la France, mais aussi l’Allemagne, où il projette de s’installer. Un retour en Suisse n’est toutefois pas exclu.

Konbini mise sur l’information et le divertissement de proximité. En japonais, le mot désigne une supérette ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.