Passer au contenu principal

«Michel Agnant est juste la cible idéale»

L’atypique élu de Vevey Libre cristallise les tensions qui secouent la Municipalité. Il livre sa version. La médiation par la préfète a du plomb dans l’aile.

Michel Agnant et Jérôme Christen, élus de Vevey Libre.
Michel Agnant et Jérôme Christen, élus de Vevey Libre.

Il arrive avec quelques minutes de retard. Prend encore le temps de serrer la main à tous les journalistes présents, et ils sont inhabituellement nombreux pour une conférence de presse à Vevey. La silhouette est élancée, les mouvements lents: c’est ça le style Michel Agnant. Un ovni politique de 51 ans qui aime citer Épicure et Montesquieu. Qui ne se départit jamais de son calme et de son sourire, malgré le climat lourd de la crise politique actuelle, et l’exercice médiatique auquel il se livre aussi peu que possible. Il aime à dire qu’il ne prend la parole que lorsque la situation l’exige. C’était le cas manifestement ce mercredi matin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.