Michel Hostettler fête ses 75 ans sur sa musique

AigleDes centaines de musiciens se réunissent ce week-end pour célébrer le prolixe compositeur vaudois.

Le bouillonnant compositeur est retraité de l’enseignement mais pas de la composition puisqu’il écrit inlassablement de la musique, dans de nombreux registres.

Le bouillonnant compositeur est retraité de l’enseignement mais pas de la composition puisqu’il écrit inlassablement de la musique, dans de nombreux registres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ses œuvres marquent les choristes romands depuis plusieurs décennies, sa fougue a dirigé des milliers de voix, son exigence a déferlé sur des générations d’élèves, son inspiration a contribué au livret de la dernière Fête des Vignerons. Retraité de l’enseignement mais pas de la composition, c’est à Aigle que Michel Hostettler continue de semer des notes sur des partitions, comme d’autres cultivent leur lopin. Trois jours ne seront pas de trop pour célébrer les trois quarts de siècle de ce compositeur infatigable, une fête à l’initiative du chœur mixte local, l’Helvétienne.

La formation aiglonne a choisi de rassembler autour d’elle une dizaine d’ensembles musicaux, chorales mais aussi orchestres, jodleurs ou fanfares (voir programme ci-contre). «J’avais régulièrement le plaisir de croiser Michel Hostettler à Aigle, raconte le président de l’Helvétienne, Hugues Baud. On aurait pu lui faire une surprise pour ses 75 ans, mais finalement on a bien fait d’aller le trouver il y a une année pour fixer une date. Il a pris son calendrier et nous a dit qu’il était disponible ce week-end-là!»

«Chacun son métier…»

Depuis lors, les têtes pensantes du chœur d’Aigle se sont démenées pour composer un programme. «L’idée, c’était de rassembler différents représentants de la musique populaire amateur, pour faire rayonner cette œuvre et les nombreuses compositions de Michel Hostettler», raconte Gaspard Vignon, directeur de l’Helvétienne. Ce week-end, chaque formation amènera donc dans son bagage l’une ou l’autre œuvre du compositeur, alors que des chœurs d’ensemble uniront entre 85 à 180 choristes pour trois pièces emblématiques, dont deux extraites du répertoire de la dernière Fête des Vignerons. «C’est très rare que des passages de la Fête des Vignerons soient repris», commente Michel Hostettler. L’occasion pour les nostalgiques de réentendre la Danse de l’oie de la Saint-Martin ou encore la fameuse Chanson des spécialistes et son non moins célèbre refrain: «Chacun son métier, chacun sa spécialité», sur toutes les lèvres en 1999.

De petites pièces inédites chantées en quatuor, proposées par l’auteur, sont également au menu d’un banquet d’honneur dimanche. «Je me réjouis de les entendre pour la première fois! C’est toujours la même affaire, on compose, mais ensuite il faut avoir une vitrine.»

«C’est très agréable de découvrir de la musique vivante, on peut discuter avec le compositeur»

Au total une douzaine de pièces du musicien seront interprétées, puisées dans le répertoire populaire de celui qui a également écrit des morceaux sacrés. «C’est très agréable de découvrir de la musique vivante, on peut discuter avec le compositeur, soulève Gaspard Vignon. C’est intéressant aussi pour les choristes, qui sont parfois réticents au début lorsqu’on parle de musique contemporaine. Il faut vivre un peu mieux avec cette musique de notre temps qui n’est pas si difficile qu’on le croit.»

Pour autant, les contacts entre le jeune directeur de l’Helvétienne – qui dirigera également les chœurs d’ensemble – et le compositeur ont été peu nombreux. «On s’est appelé quelques fois, pour des questions d’arrangements.» Michel Hostettler est resté délibérément en retrait: «Je n’ai encore rien entendu, je me réserve la surprise!» Le bouillonnant musicien profite néanmoins de croiser le chef de chœur pour lui glisser: «Mais attention à la transition entre les strophes 2 et 3!» (24 heures)

Créé: 18.11.2015, 10h20

Michel Hostettler, trois jours de musique pour vos trois quarts de siècle. Comment réagissez-vous?
Je suis très ému et touché. Et je le serai encore plus ce week-end!

Continuez-vous d’écrire de la musique?
J’écris toujours, selon les demandes ou selon les envies. Dernièrement j’ai composé deux œuvres de musique de chambre et puis récemment il y a une création de quelque chose que j’ai composé il y a trois ans. La musique chorale, qui a été ma première passion reste très présente. J’aime toujours écrire sur un texte et je cherche des auteurs avec qui travailler. J’ai toujours aimé collaborer. Certains, par nature, sont solitaires. Pour moi c’est le contraire, travailler avec d’autres m’a toujours stimulé.

Et sinon? Comment occupez-vous votre retraite?
Comme tout le monde, je me balade. Je ne suis pas interprète, donc ce n’est pas comme ma femme, qui est claveciniste et qui doit se faire les doigts tous les matins.

Vous êtes en train de déposer vos archives à la Bibliothèque cantonale et universitaire. Cela a-t-il été une occasion de dresser l’inventaire de votre répertoire?
Oui, j’amène du matériel lot par lot à Dorigny, mes manuscrits, ma correspondance artistique. L’inventaire? Ah mon Dieu! En général on fait ça post-mortem!

Programme

La Fête à Michel Hostettler a lieu à la halle des Glariers

Concert de gala avec L’Echo des Tours de Leysin, Le Chœur de Loups de Corbeyrier, L’Helvétienne d’Aigle et la Chanson des Roseaux de Roche, la Fanfare la Vouvryenne et un quatuor vocal interprétant des pièces inédites de Michel Hostettler. En chœur d’ensemble «Pour savoir». Vendredi, portes 19h, concert 20h, Entrée 20 fr.

Le Kiosque à musique de la RTS sera enregistré samedi de 11h à 12h30. Portes à 10 h. Entrée libre.

Concert de gala avec le Jodlergruppe d’Aigle, l’As de Chœur et le petit chœur primaire de Yens, La Chanson des Resses d’Yvorne, la Jeune Harmonie de Chernex et l’Orchestre d’Aigle. En ensemble «Pour savoir» et deux extraits de la Fête des vignerons. Samedi, portes 19 h, concert 20h, Entrée 20 fr.

Banquet d’honneur Dimanche dès 11 h, animation musicale avec un quatuor vocal, œuvres inédites de Michel Hostettler. Réservation indispensable au 079 636 82 34. Prix: 45 frs.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...