La micro-centrale de Brent a cent ans

Energie renouvelableLe Montreusien Emile Blaser gère la petite usine dans sa cave. Elle produit de l’énergie pour trente bâtiments. Et voit sa concession prolongée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elles sont plaisamment surnommées «Les Forces Motrices de Brent». Un pluriel bien singulier. Car Emile Blaser est seul pour gérer la micro-centrale hydroélectrique privée du village des hauts de Montreux, née il y a précisément un siècle.

Il assure depuis 1983 l’exploitation des deux turbines installées en 1912 et 1914 dans la cave de la maison dont il est locataire. Comme l’avait fait son père auparavant. «L’idée de créer cette installation émane de l’ancien propriétaire, au début du siècle dernier, qui a voulu tirer parti du ruisseau traversant la propriété, rappelle Emile Blaser. Ce petit cours d’eau n’a pas de nom, mais un débit moyen suffisant pour être exploité.»

Et pour longtemps encore: la concession de l’installation vient d’être renouvelée pour 40?ans. Aujourd’hui, la micro-centrale hydroélectrique de Brent vend sa production d’électricité à Romande Energie, soit une quantité d’énergie susceptible d’alimenter une trentaine d’immeubles. Mais, par le passé, «Les Forces Motrices de Brent» fournissaient directement les bâtiments qui l’entouraient en électricité. (24 heures)

Créé: 23.01.2012, 15h36

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...