Mobilis fait une concession pour Aigle

TransportsLa Communauté tarifaire vaudoise a accepté de fondre deux zones de bus en une. Une première!

Depuis l'entrée en vigueur du réseau Mobilis en décembre dernier, l'abonnement annuel adulte pour le bus communal est passé de 250 à 660 francs.

Depuis l'entrée en vigueur du réseau Mobilis en décembre dernier, l'abonnement annuel adulte pour le bus communal est passé de 250 à 660 francs. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Communauté tarifaire Mobilis Vaud, qui a étendu son offre aux 15 communes du district d’Aigle en 2016, a décidé de faire une entorse à ses principes. Une première dans le canton. À la suite d’un postulat de l’ex-conseiller communal UDC Jean-Yves Delapierre, appuyé par d’autres partis et relayé par la Municipalité, Mobilis a accepté d’adapter son plan de zones dans la cité mondiale du cyclisme.

Dans une communication municipale récente, on apprend que le hameau de Fontanney (zone 141) est relié au reste de la commune (zone 80). Ce qui n’était pas le cas avant les pourparlers, avec pour conséquence fâcheuse d’obliger les usagers à conclure deux abonnements annuels distincts. Désormais, un seul ticket est valable pour ces deux zones reliées. «On peut saluer ici le progrès et les efforts consentis par Mobilis», déclare l’ancien élu.

En revanche, la Communauté tarifaire vaudoise n’a pas accédé à la demande d’une tarification spécifique pour le bus communal d’Aigle, de manière à alléger les coûts d’abonnements annuels. Ils ont pris l’ascenseur depuis que le district a rejoint Mobilis. L’abonnement annuel adulte 2e classe pour une zone à Aigle est passé de 250 francs à 660 francs. Pour les retraités, il est aujourd’hui de 600 francs, 200 avant Mobilis. Pour les enfants et jeunes jusqu’à 25 ans, il a grimpé de 170 à 423 francs.

Nouveaux efforts consentis par la Ville

Mobilis laisse aux communes la charge de faire des efforts financiers pour atténuer la douloureuse. Nyon par exemple l’a fait avec l’introduction d’un système de carnets de tickets à prix réduits. Les autorités aiglonnes avaient elles aussi rapidement réagi à l’arrivée de Mobilis en décidant de rembourser la moitié de l’augmentation de l’abonnement adulte durant une année, deux ans pour les retraités et les moins de 25 ans. Depuis, 19 abonnements juniors, 6 adultes et 26 seniors ont été conclus, pour un montant de près de 9000 francs.

Le postulat Delapierre demandait de pérenniser la mesure municipale. L’Exécutif va y consentir et même l’étendre dès 2019, mais différemment. Avec pour effet la prise en charge de 20% de l’abonnement annuel pour tous dans la zone 80, et encore de 20% de l’abonnement mensuel toujours, sur la même zone, pour les écoliers et les rentiers AVS et AI. Le montant alloué ainsi par la Ville sera de 19 000 francs. (24 heures)

Créé: 13.02.2018, 07h44

Articles en relation

Des élus aiglons veulent des aménagements à Mobilis

Transports Quatre partis sur cinq ont écrit à la Communauté tarifaire vaudoise (CTV). Ils se plaignent notamment de l’augmentation drastique du coût de l’abonnement annuel de bus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...