Passer au contenu principal

Le ModernTimes Hotel a enfin ouvert ses portes

Malgré les temps difficiles que vit l’hôtellerie, l’exploitant ne regrette pas d’avoir misé sur un quatre-étoiles.

La façade du ModernTimes Hotel (3600 m2 de tôles thermolaquées) fait 110 mètres de long, jouant avec les angles pour ne pas avoir une sensation de bâtiment trop imposant.
La façade du ModernTimes Hotel (3600 m2 de tôles thermolaquées) fait 110 mètres de long, jouant avec les angles pour ne pas avoir une sensation de bâtiment trop imposant.
Philippe Maeder
Le bar de l'hôtel, à 2 pas du restaurant, est situé au rez de chaussée. Côté sud, une terrasse méditerranéenne (avec muret en pierres et oliviers) a été installée.
Le bar de l'hôtel, à 2 pas du restaurant, est situé au rez de chaussée. Côté sud, une terrasse méditerranéenne (avec muret en pierres et oliviers) a été installée.
Philippe Maeder
Saint-Légier, 22 mars 2016, ouverture du Moderntimes Hotel. Restaurant.
Saint-Légier, 22 mars 2016, ouverture du Moderntimes Hotel. Restaurant.
Philippe Maeder
1 / 5

«C’est quand même fort, tout ce qu’il a fallu faire pour que l’hôtel n’ouvre pas trop tôt par rapport au musée!» Cette boutade du syndic de Saint-Légier, Alain Bovay, reflète la réalité. «L’accouchement administratif a été long», comme l’a souligné César Vuadens, membre de la direction générale de HRS, constructeur de l’établissement. Pourtant, le ModernTimes Hotel a bel et bien ouvert ses portes. Les premières chambres ont été louées le mois dernier, l’inauguration officielle s’est déroulée mardi. Cet hôtel aura valu seize ans de développement à Philippe Meylan (propriétaire du terrain et du bâtiment avec son associé). Pour rappel, le permis de construi­re date de 2009. «Pour ne pas le per­dre à son échéance, nous avons mis un trax sur le terrain pour gagner un peu de temps. Cela a fait sourire toute la région!» a avoué Philippe Meylan. L’hôtel a été pensé pour accueil­lir des hommes d’affaires à ce carrefour autoroutier: il dispose de 330 m2 répartis en six salles de conférences modulables. L’intérieur a été soigné (lire ci-contre), pour en faire un quatre-étoiles de catégorie supérieure (coût de construction: 35 millions).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.