Un Mondial des vins blanc, rouge… vert

EvénementLe Concours mondial de Bruxelles, qui se déroule de vendredi à dimanche à Aigle, arborera une robe écolo.

A Pékin l'an passé, une partie des quelque 350 dégustateurs professionnels du Concours mondial de Bruxelles.

A Pékin l'an passé, une partie des quelque 350 dégustateurs professionnels du Concours mondial de Bruxelles. Image: Christophe Boillat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Figurant parmi les plus grands crus de dégustation de vins au monde, avec les Vinalies en France, les Berliner Wein Trophy et Mundus Vini en Allemagne, l’International Wine and Spirit Competition en Angleterre, le Concours mondial de Bruxelles se déroulera de vendredi à dimanche à Aigle. Délocalisée depuis plusieurs années, la manifestation, qui a eu lieu par le passé en France, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Bulgarie et, l’an passé, en Chine, se tient pour la première fois en Suisse.

«Comme en réponse au cadre alpin», organisateurs bruxellois et aiglons ont décidé de «passer au vert». L’événement arborera une belle robe écologique. L’an passé à Pékin, les Bruxellois avaient amorcé la tendance en remplaçant les fiches d’évaluation papier imprimées en très grandes quantités par des tablettes numériques pour les 350 dégustateurs venus du monde entier. «Ce sera encore bien sûr le cas cette année», annonce Nicolas Joss, secrétaire général de l’organisation aiglonne.

Plastique remisé au profit du verre

Le Concours mondial de Bruxelles passe la vitesse supérieure pour cette 26e édition, qui déploiera ses atours au Centre mondial du cyclisme d’Aigle (CMC). Les bouteilles en plastique qui rincent le gosier des juges après chaque cru testé disparaissent au profit de carafes en verre remplies de l’eau de source de nos montagnes. Les nappes recouvrant les tables de dégustation ne seront plus en plastique mais en tissu. Autre effet vert, la disparition des pochettes en plastique recouvrant les quelque 500 badges cartonnés d’accréditation. Le kit de bienvenue remis à chaque dégustateur à son arrivée et contenant toutes les informations nécessaires est désormais composé de matériaux naturels et recyclés.

Organisateurs et dégustateurs seront logés dans les différents hôtels de Leysin. Pour se rendre au CMC et en revenir, ils utiliseront le train à crémaillère Aigle-Leysin au lieu des bus (nombreux), comme ça s’est fait dans les villes hôtes précédentes. «Ce sera la même chose pour véhiculer les étudiants des sites de Leysin et de Caux de la School of Swiss Hotel Management, qui serviront les vins aux dégustateurs», note Nicolas Joss. Du reste, l’école internationale accueille à Leysin l’ensemble des participants ce mercredi pour une soirée de gala qui lancera officiellement l’édition aiglonne.

Créé: 30.04.2019, 18h16

Articles en relation

Un record de vins suisses au «Mondial de Bruxelles»

Aigle 300 producteurs du pays participeront en mai au plus grand concours de dégustation de vin au monde. Focus sur le défi logistique. Plus...

Du Mondial de Bruxelles à la promo des vins suisses

Aigle Secrétaire du concours qui se déroulera début mai, Nicolas Joss dirigera ensuite la promotion de tous les crus suisses. Plus...

Les hôtels de Leysin feront le plein grâce au Concours mondial de Bruxelles

Tourisme Le Concours mondial de Bruxelles, qui se tiendra en 2019 à Aigle, va réquisitionner quelque 350 chambres à Leysin. Plus...

Un chasselas chablaisien très bien primé à Pékin

Concours mondial Le cru 2015 de ce blanc d’Yvorne de chez Henri Badoux SA a été plébiscité lors du dernier Concours mondial de Bruxelles. Plus...

Après Pékin, Aigle accueillera la plus grande manifestation viticole du monde

Pékin Le chef-lieu du district a décroché, dimanche en Chine, l’organisation du Concours mondial de Bruxelles. Une première en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 23 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...