Le Mont-Pèlerin n'a plus de restaurant

ChardonneL’enseigne «Saveurs et Couleurs» a fermé en septembre sans explication. Le propriétaire promet une réouverture en mars.

Situé à l'arrivée du funiculaire, le restaurant Saveurs et Couleurs,  le dernier au Mont-Pèlerin, a fermé en septembre. Pour mieux rouvrir en mars, promet le propriétaire.

Situé à l'arrivée du funiculaire, le restaurant Saveurs et Couleurs, le dernier au Mont-Pèlerin, a fermé en septembre. Pour mieux rouvrir en mars, promet le propriétaire. Image: Di Matteo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il est pour le moins dommage que ce genre d'établissement, de par sa situation, sa terrasse et l’accès par funiculaire, soit fermé.» Difficile de contredire Patrick Dubler, tant la vue sur la Riviera et le lac depuis le restaurant Saveurs et Couleurs est à couper le souffle. L’habitant du village est doublement contrarié: l’enseigne, qui a fermé en septembre sans la moindre explication, est la dernière du Mont-Pèlerin, si l’on excepte les deux restaurants cinq étoiles de l’Hôtel Mirador voisin: le Patio et l’Hinata.

«J’en ai parlé à la Société de développement Chardonne-Mont-Pèlerin, dont je suis membre du comité, et aux autorités. Mais visiblement, il n’y a rien à faire.» Fabrice Neyroud, syndic de Chardonne, confirme. Lui-même a appris la nouvelle alors qu’il s’apprêtait à débarquer avec le personnel communal pour un souper fin novembre: «C’est un établissement privé et nous ne pouvons intervenir. Nous avons malgré tout fait parvenir un courrier au propriétaire, pour l’heure resté sans réponse. Il faut au moins que l’établissement ouvre le printemps et l’été. C’est une mine d’or avec cette terrasse et ce positionnement!»

Paul Mamassis, le propriétaire, ne dit pas autre chose: «On ne peut pas laisser un aussi beau restaurant fermé, mais j’y ai été contraint en raison de problèmes avec mon personnel, explique-t-il sans en dire plus. J’ai donc décidé de mettre en gérance et la réouverture est prévue en mars. Je suis en discussion avec un candidat, mais je ne voulais pas répondre à la Municipalité avant d’avoir une solution définitive.»

Paul Mamassis, ancien tennisman, avait repris en 2016 ce qui était alors Le Chalet, restaurant de l’Hôtel Mirador à l’époque. Rebaptisé L’Aigle Gourmand, il avait fermé début 2019 pour rouvrir en mai à l’enseigne de Saveurs et Couleurs. Paul Mamassis possède deux autres restaurants, à Bossonnens et à Bulle (FR).

Créé: 06.02.2020, 17h52

Articles en relation

Cent mille prières tibétaines ont résonné face aux Alpes

Nos spiritualités méconnues (4/4) Le centre bouddhiste du Mont-Pèlerin est un bout d’Himalaya en terres vaudoises, rythmé par la vie du monastère et des célébrations qui attirent loin à la ronde. Plus...

50 millions pour un petit train et quatre funis

Vaud Le Canton annonce une garantie d’emprunt pour les lignes Villars-Bretaye, Territet-Glion, Vevey-Mont-Pèlerin, LesAvants-Sonloup et Cossonay-Penthalaz Plus...

La Tour Plein-Ciel veut élever son niveau de jeu

Mont-Pèlerin L’association responsable de la plateforme panoramique aux 10'000 visiteurs annuels innove. Sa 25e saison a débuté ce week-end pascal sur une affluence record. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.