Montreux bascule de justesse de droite à gauche

MunicipalesA l'issue du second tour dimanche, Irina Gote (PS-Les Verts) a été élue à l'Exécutif montreusien avec 26 voix d'écart sur Florian Despond (PLR).

Irina Gote félicitée par son nouveau collègue, le municipal socialiste Olivier Gfeller, et par Romain Pilloud, son chef de campagne.

Irina Gote félicitée par son nouveau collègue, le municipal socialiste Olivier Gfeller, et par Romain Pilloud, son chef de campagne. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’alliance rose-verte de Montreux a réussi le pari d’arracher, dimanche, la majorité à la Municipalité, après le second tour de l’élection complémentaire organisé à la suite de la démission de Pierre Rochat, municipal PLR.

Fer de lance de la gauche, la présidente socialiste de la Commission des finances, Irina Gote, s’est imposée d’extrême justesse devant le candidat PLR Florian Despond: 26 petites voix d’écart. Avant ce jour qualifié d’«historique» dans les rangs de la gauche (voir ci-dessous la réaction du camp socialiste), la Municipalité était composée de quatre PLR, deux socialistes, un Vert. Ville politiquement à droite, Montreux n’a connu dans son histoire qu’une seule gouvernance de gauche, d’une dizaine d’années, marquée par la syndicature du socialiste Pierre Salvi.

Ainsi, 2402 Montreusiens ont voté pour Irina Gote (50,1%), 2376 pour Florian Despond. Le taux de participation est faible: 29,2%. Il est très légèrement plus haut qu’au premier tour d’il y a trois semaines: 28,4%. À cette occasion, dans une triangulaire avec Emmanuel Gétaz (Montreux Libre), qui s’est retiré entre les deux tours, Irina Gote était déjà sortie en tête; 170 voix d’écart séparaient alors les deux favoris.

Le PLR n’a pas réussi à combler la différence malgré la mobilisation. Surtout, la droite aurait pu (dû?) y parvenir compte tenu de l’appui, annoncé dans «24 heures», de l’UDC et des Vert’libéraux, Montreux Libre n’ayant pas donné de consignes de vote à ses électeurs. Présent dimanche, Tal Luder, le président de l’UDC, faisait remarquer qu’entre le PLR et son parti, «la droite conserve la majorité au Conseil communal».

«Force et courage»

La troisième candidature à la Municipalité de la troisième ville du Canton aura donc été la bonne pour Irina Gote, 45 ans, commerçante d’art à Lausanne, ancienne première citoyenne de la ville de Montreux. «Je tiens d’abord et surtout à remercier les Montreusiennes et les Montreusiens qui m’ont fait confiance, et qui se sont reconnus dans notre programme, nos idées, notre engagement. Beaucoup de femmes m’ont soutenue. L’une d’elles m’a confié que c’était la première fois qu’elle votait et qu’elle me donnait sa voix. Ça m’a insufflé beaucoup de force et a renforcé mon courage», déclare la nouvelle municipale de la Perle de la Riviera, qui est rapidement venue parler à son adversaire du jour (voir la photo ci-dessous).

Le jeune entrepreneur Florian Despond (32 ans) n’est donc pas parvenu à conserver la majorité de droite que Pierre Rochat avait obtenue de haute lutte en décembre 2010: «Je suis très déçu de perdre ce siège, surtout avec un écart de voix si minime. Je félicite Irina Gote, qui a su profiter de la vague verte, notamment. Pour le PLR, toutes les planètes n’étaient pas alignées. D’autres occasions se présenteront. D’ici là, je vais m’engager encore plus fort pour ma ville et mon parti.» Municipal démissionnaire, Pierre Rochat constatait que «la politique est un art difficile et qu’il faut savoir composer avec. Les Montreusiens, même avec une très courte avance, ont choisi le changement. On ne peut que s’incliner.»

Créé: 15.12.2019, 15h18

Commentaire

... par Christophe Boillat

Engagée et combative



Certes, la victoire a été arrachée de justesse. Certes, Irina Gote a bénéficié de la vague verte et du fort soutien aux femmes en politique. Mais cette consécration personnelle qui donne la majorité municipale aux forces de gauche à Montreux est surtout due à l’engagement constant et sans faille d’une militante très impliquée pour sa ville et ses concitoyens. Comme elle le fut à Chavannes-près-Renens quand elle fut élue à la Municipalité à l’âge de 28 ans.

Arrivée à Montreux, Irina Gote n’a eu de cesse de travailler pour sa nouvelle commune. Active à la commission de gestion qu’elle a présidée, ou celle des finances qu’elle dirige encore, l’ancienne présidente du Conseil communal est aussi membre du conseil de la Fondation de la petite enfance de Montreux et environs et de l’Association pour le français à Clarens.

Combative, on l’a aussi vue souvent battre le pavé pour des causes difficiles, quasi perdues d’avance, comme la fermeture d’offices postaux. Fortement ancrée à gauche, ouverte et consensuelle, la socialiste, appuyée par les Verts, n’aura sans doute aucun mal à se fondre dans le collège municipal, connu et reconnu loin à la ronde pour son sens de la collégialité et de la concorde.

Articles en relation

Deux candidats en lice à Montreux

Municipalité Le second tour de l'élection complémentaire mettra aux prises Irina Gote (PS-Les Verts) et Florian Despond (PLR). Emmanuel Gétaz a décidé de se retirer. Plus...

Montreux Noël se met sur son 25e pour 34 jours

Marché La manifestation, qui vivra cette année son quart de siècle, débute ce jeudi et s’achèvera le 24 décembre, avec plusieurs nouveautés. Plus...

Les très chères subventions montreusiennes font débat

Conseil communal La participation financière de la Commune de Montreux à diverses manifestations a fait réagir les conseillers communaux mercredi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.