Montreux présente un budget déficitaire

FinancesAvec 145,5 millions de recettes et 148,3 millions de charges, la Ville prévoit une perte de 2,8 millions.

Pierre Rochat: «La hausse de nos charges est en partie imputable à la participation communale à des charges liées d’autres collectivités publiques.»

Pierre Rochat: «La hausse de nos charges est en partie imputable à la participation communale à des charges liées d’autres collectivités publiques.»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Au final, nos comptes devraient être équilibrés. Nous sommes optimistes», explique Pierre Rochat, municipal des Finances à Montreux. Pour l’heure, la Ville a bouclé un budget 2018 déficitaire de 2,8 millions de francs. Elle prévoit des charges d’un montant de 148,3 millions. La hausse de près de 3,8 millions est en partie imputable à la participation communale à des charges liées à d’autres collectivités publiques, pour la police, les transports, la prévoyance sociale et la santé, en hausse de 2 millions au total. «Nous n’envisageons toutefois pas d’augmenter les impôts», glisse Laurent Wehrli, syndic.

Concernant les revenus, la Commune s’attend à percevoir 145,5 millions (+2,4%). Les recettes des personnes physiques devraient continuer d’augmenter. Les impôts sur les personnes morales et l’impôt foncier sont également estimés à la hausse. Ces recettes fiscales devraient prendre l’ascenseur à l’avenir avec la création des nouveaux quartiers aux Grands Prés à Baugy, à la Corsaz à Belmont, à Gambetta et à la rue du Port à Clarens. L’enveloppe globale des soutiens financiers s’élève à 21 millions (+ 0,6%). La subvention aux détenteurs d’abonnements de transports publics, de plus en plus prisés, augmente de 80'000 francs, alors que l’aide accordée au REME (Réseau Enfance Montreux Environs) est supérieure de 67'000 francs à celle de l’année qui s’écoule.

Le programme des dépenses d’investissement 2018 est inférieur à celui de l’an passé (20 millions contre 35 millions), les grands projets – le complexe sportif de la Saussaz, la maison de quartier et le parking Donner – étant réalisés. La Municipalité entend poursuivre le développement des structures de la petite enfance, l’extension des infrastructures sportives, des parkings et sa réforme de la gestion des déchets. La réhabilitation du Centre de Congrès et le projet de bâtiment administratif derrière la gare sont prévus dans un avenir plus lointain. (24 heures)

Créé: 03.11.2017, 20h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...