Montreux va renforcer l’accueil de ses écoliers

EnfanceLa Ville créera 72 places d’accueil parascolaire pour le mois d’août. Une cinquantaine d’élèves figurent sur la liste d’attente.

Jacqueline Pellet: «Le réseau enfance Montreux et environs ne parvient plus à faire face à la demande.»

Jacqueline Pellet: «Le réseau enfance Montreux et environs ne parvient plus à faire face à la demande.» Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le réseau enfance Montreux et environs ne parvient plus à faire face à la demande», explique Jacqueline Pellet, municipale. Dans la commune, il est devenu prioritaire d’ouvrir de nouvelles unités d’accueil pour écoliers (UAPE). Actuellement sur la liste d’attente, 52 jeunes élèves n’obtiendront pas de place avant le mois d’août. C’est pourquoi la Commune entend renforcer sa capacité d’accueil parascolaire, avec une augmentation de 72 nouvelles places disponibles dès août.

Dans ce but, l’UAPE Scoubidou à Montreux sera agrandie de 24 places après son déménagement de l’avenue des Alpes à la rue Industrielle, alors qu’une annexe de 48 places à l’UAPE Arc-en-Ciel sera créée à la rue du Léman 12 à Clarens.

Faible taux de couverture

«Ces dernières années, l’accent a été mis sur l’ouverture de crèches pour bébés où la demande était croissante, poursuit Jacqueline Pellet. Or les enfants grandissent. Et le nombre d’inscriptions en vue d’obtenir une place en parascolaire a logiquement augmenté.» En matière d’accueil de l’enfance, Montreux fait pâle figure en comparaison avec d’autres communes. Avec son taux de couverture de 13,9% face au besoin, la ville de la Riviera se situe nettement en dessous de Lausanne (40,1%), de Nyon (39,4%) et de Vevey-La Tour-de-Peilz (26,8%). Seule la Commune d’Yverdon fait moins bien (12,7%).

L’an passé, à Montreux, un accueil mixte a été proposé aux familles des 1P Harmos. Les enfants allaient deux jours en UAPE et deux jours en AMF (accueil en milieu familial). «Cette solution n’est pas envisageable à long terme car elle augmente considérablement le nombre d’enfants inscrits dans les structures et sature l’organisation», commente Jacqueline Pellet. Et selon les statistiques des dernières années, 220 enfants, en moyenne, commencent l’école à Montreux chaque année, dont le quart a besoin d’une garde parascolaire.

Un besoin de 144 places

Actuellement, seuls les enfants de la 1P Harmos à la 4P Harmos sont accueillis dans les UAPE montreusiennes, même si la loi sur l’accueil de jour stipule qu’une offre suffisante en accueil collectif doit être proposée jusqu’à la 8P Harmos. En tenant compte de ce critère et de l’évolution démographique, les prévisions font état d’un besoin à Montreux de 626 places parascolaires pour 2030, contre 144 aujourd’hui, avec la création des 72 nouvelles places. «Mais, compte tenu du prix élevé de ces places d’accueil – en raison des loyers à payer et des normes exigeantes –, nous voulons les augmenter progressivement. Avec, toujours, l’aval du Conseil communal», relève Jacqueline Pellet.

Cette fois, la Municipalité demande un crédit de 700'000 francs pour le déménagement et l’extension du Scoubidou et de 600'000 francs pour la création d’une annexe à l’UAPE Arc-en-ciel à Clarens. Déduction faite des subventions fédérales, cantonales et de la participation des parents, la Ville ne déboursera «que» 490'000 francs pour le premier projet et 200'000 francs pour le second.

Créé: 18.02.2020, 07h57

Articles en relation

À Montreux, l’ultime vestige industriel sera réhabilité

Patrimoine L’ancienne menuiserie Moraz sera préservée, cheminée comprise. Des logements y seront créés. Plus...

Le havre de paix des animaux de la Riviera sous haute protection

Nature À Blonay, Montreux et La Tour-de-Peilz, la forêt de Folly-Molard est mise sous protection. Il faudra rester sur les sentiers battus. Plus...

Travaux différés sur le quai Ernest-Ansermet

Montreux Le projet de renforcement de l’ouvrage doit être revu en raison de la nature du terrain au fond du lac. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.