Les Mosses rêvent de baignades en plein air

TourismeLe développement quatre saisons de la station pourrait passer par la création d’un espace aquatique naturel.

Accessible en été, la baignade se situera au coeur des pistes de fond en mauve) qui l'entoureront.

Accessible en été, la baignade se situera au coeur des pistes de fond en mauve) qui l'entoureront. Image: DR - L'atelier Côté jardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur le plateau des Mosses, pour passer du ski de fond à la natation, il ne pourrait y avoir qu’un pas à faire. Mercredi, la Municipalité a présenté un projet de baignade naturelle, censé faire surface aux abords de l’Espace nordique, indique Radio Chablais.

L’idée a surgi il y a plusieurs mois, au gré d’ateliers participatifs organisés pour imaginer des moyens de dynamiser l’offre touristique. L’étude mandatée à la suite de ces rencontres avait confirmé la pertinence d’une telle offre. «Nous avons tenu compte des faiblesses relevées par cette étude pour tenter d’en faire des forces. Elle nous incite à créer des attractions novatrices qui n’entrent pas en concurrence avec ce qui existe déjà dans la région, explique la syndique d’Ormont-Dessous, Gretel Ginier. Une piscine, une patinoire ou des tennis étaient à proscrire. En revanche, avec cette baignade, on peut développer un projet quatre saisons.»

Accessible en été, l’étang principal épouserait le tracé hivernal des pistes de ski de fond. «La condition est que cette nouvelle offre ne doit pas entraver les activités proposées en hiver.» Le bâtiment d’accès aux bains permettra de faire d’une pierre deux coups. «Il servira également de porte d’entrée aux pistes de fond. Les utilisateurs pourront y acheter leur vignette, ce qui nous évitera les contrôles volants sur les pistes», poursuit la syndique. Un nouveau restaurant complétera l’offre. Ainsi que deux étangs supplémentaires qui serviront à la filtration par des plantes et à la régénération de l’eau. Une cascade sera également créée pour l’oxygéner.

Le coût du projet, pour l’heure et au stade d’étude préliminaire, n’est pas encore chiffré. Reste à savoir s’il satisfera aux exigences des milieux écologistes, très attentifs au développement des Mosses et à la protection de ses marais d’importance nationale. «Les étangs ne se situent pas dans le périmètre de protection des marais (ndlr: régi par un plan d’affectation cantonal), réagit Gretel Ginier. Et l’affectation de ce terrain communal est conforme aux exigences de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire, qui nous permet d’y créer une zone touristique.»

Pour mémoire, la Municipalité d’Ormont-Dessous avait lancé en 2017 une réflexion sur le développement touristique de sa station. Un crédit de 107'000 francs avait été voté par le Conseil communal et soutenu par une aide cantonale de 75'000 francs. Deux commerçants des Mosses avaient toutefois recouru contre ce crédit, dont ils estimaient qu’il était destiné à servir des intérêts privés. Le Tribunal fédéral les a déboutés en octobre dernier.

Créé: 24.06.2019, 16h23

Articles en relation

L’hôtelière des Mosses à nouveau déboutée

Ormont-Dessous Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d’une commerçante qui accuse la Municipalité de vouloir financer un projet d’hôtel privé. L’affaire se poursuit sur le plan pénal. Plus...

«Le potentiel touristique des Mosses est indéniable»

Ormont-Dessous Le résultat de l’étude sur les perspectives de développement de la station commandée par la Municipalité a été présenté jeudi. Dans une ambiance agitée. Plus...

Nouveau recours contre l’enveloppe touristique

Ormont-Dessous Déboutée par le Conseil d’État puis le Tribunal cantonal, l’opposante au crédit de 107'000 francs pour le développement des Mosses a saisi le Tribunal fédéral. Plus...

L’avenir touristique des Mosses échauffe les esprits

Ormont-Dessous L’exécutif sollicitait un crédit de 107'000 fr. pour étudier les besoins de la station. Des citoyens l’accusent de dilapider les deniers publics. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.