La mue de l’hôtel mythique de Territet révèle un trésor pictural

PATRIMOINE Une frise de la fin du XIXe siècle a été mise au jour lors de travaux sur l’ancien établissement, classé monument historique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’ancien Hôtel des Alpes-Grand Hôtel à Territet était déjà très connu pour avoir accueilli l’impératrice Sissi, le premier téléphone de Suisse ou encore l’enregistrement d’un disque de Deep Purple.

La découverte avant l’été de peintures aux silicates sur ses façades confortera encore le mythe qui entoure la bâtisse.

«On a mis au jour des décors floraux de bonne qualité au centre de la frise, se réjouit Eric J Favre-Bulle, patron de l’atelier Saint-Dismas à Martigny, bureau de restauration et de conservation d’œuvres d’art, spécialisé notamment dans le revêtement peint des bâtiments. Elle est composée principalement d’entrelacs, de losanges, de rinceaux, de traits et de faux joints. Les motifs ont été exécutés au chablon avec de la peinture silicate.»

Article complet dans notre édition de samedi

(24 heures)

Créé: 10.08.2012, 16h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.