Prudente, La Tour-de-Peilz retire son projet d'écoquartier

UrbanismeLa commission chargée d'étudier le sujet s'étant prononcée contre, l'Exécutif remettra l'ouvrage sur le métier.

Visite proposée en 2005 par Serge Ansermet, du WWF, de la maison écologique conçue par M. et Mme Guisan à La Tour-de-Peilz.

Visite proposée en 2005 par Serge Ansermet, du WWF, de la maison écologique conçue par M. et Mme Guisan à La Tour-de-Peilz. Image: Arnold Burgherr/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Surprise au Conseil communal de mercredi soir: aucune discussion n’a été nécessaire concernant le projet d’écoquartier dans les hauts de La Tour-de-Peilz. La Municipalité a en effet décidé de retirer son préavis et d’en proposer ultérieurement un autre, qui intégrera sans doute les remarques de la commission qui a planché sur le sujet.

La presse a en effet découvert ce soir-là que les élus chargés d’étudier le projet se sont unanimement prononcés contre. Pour rappel, cet écoquartier était censé accueillir une centaine de personnes près du domaine de La Doges et de la maison bioclimatique communément appelée Maison Guisan. Un lieu sensible, car situé à la limite de l’environnement bâti de la commune: «il s’agit d’un site avec une topographie particulière constituée de petites collines et d’une végétation riche», comme le souligne l’Exécutif.

Les élus considèrent que plusieurs points de ce nouveau Plan partiel d’affectation (PPA) sont problématiques. La commission «estime que les dimensions autorisées, en particulier les hauteurs, sont excessives et vont nuire à la correcte intégration des futurs bâtiments dans le site». En cela, elle rejoint un groupe d’opposants inquiets sur ce même point et qui avait fait opposition lors de la mise à l’enquête du PPA. D’autres griefs (aussi émis par des opposants) sont avancés par la commission, qui vont de l’indice d’utilisation du sol (passant de 0.20 à 0.25) à l’accessibilité du quartier en passant par la question des parkings.

Sur les trois séances qu’a tenues la commission, le syndic et le chef de service de l’Urbanisme n’ont été conviés qu’à la première. Ce qui a fait dire au syndic Alain Grangier mercredi soir: «La Municipalité désire rencontrer les commissaires. Mais on ne peut pas s’inviter à une séance. Nous retirons donc notre préavis pour en redéposer prochainement un nouveau.»

Le syndic éteint ainsi un début d’incendie. En effet, suite au rapport de la commission, la Municipalité avait préparé une réponse pour chaque critique émise. Un mail a dès lors circulé au sein des élus, critiquant cette manière de faire: «Soit la Municipalité décide de retirer le préavis, complète celui-ci ou revient avec un nouveau préavis. Soit elle laisse le Conseil statuer sur la base du rapport unanime de la commission. Vouloir influencer le Conseil après le dépôt de notre rapport, c’est comme changer les règles du jeu après et craindre une décision que l’on ne souhaite pas.» Dont acte. La Municipalité reviendra avec un nouveau projet. (24 heures)

Créé: 29.06.2017, 08h26

Articles en relation

A La Tour-de-Peilz, un écoquartier peine à convaincre

Immobilier Une modification du plan partiel d’affectation des terrains situés dans la zone de protection de La Doges fait débat Plus...

Articles en relation

A La Tour-de-Peilz, un écoquartier peine à convaincre

Immobilier Une modification du plan partiel d’affectation des terrains situés dans la zone de protection de La Doges fait débat Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...