Le mur de Constantin menace les voies CFF

VeytauxLa Commune de Veytaux demande au promoteur de consolider le mur de soutènement de son projet immobilier du Clos de Chillon.

La parcelle constructible du Clos de Chillon, achetée en 2011 par Christian Constantin.

La parcelle constructible du Clos de Chillon, achetée en 2011 par Christian Constantin. Image: VANESSA CARDOSO - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La paroi construite par Christian Constantin en bordure de la voie de chemin de fer, non loin du château de Chillon, donne des sueurs froides à la Commune de Veytaux, rapporte Le Matin Dimanche. Le promoteur valaisan a construit ce mur de soutènement dans le cadre de son projet immobilier du Clos de Chillon.

Par courrier, les autorités somment le promoteur valaisan d’effectuer des travaux de sécurisation de la paroi avant la fin de l’année. Le vice-syndic, Jean-Marc Emery, explique dans Le Matin Dimanche qu’«il pourrait y avoir des risques de glissement de terrain. Quelques millimètres de déplacement suffiraient à créer de gros problèmes à la voie CFF.» Les travaux, qualifiés d’urgents, ne passeront pas par la case enquête publique.

C’est en 2011 que Christian Constantin achète la belle parcelle constructible du Clos de Chillon. Il commence les travaux en 2012 pour bâtir trois villas de luxe, mais le terrassement dépasse les normes autorisées par le permis de construire. Le chantier est arrêté; le Valaisan présente une nouvelle mouture de son projet à la Municipalité, prévoyant notamment d’enterrer le parking. La Municipalité n’arrive pas à lever l’opposition d’une voisine et n’est donc pas en mesure de lui accorder un permis de construire. Elle demande au promoteur de reprendre son projet initial. Il fait recours en 2016 devant le Tribunal cantonal.

Retrait des permis de construire

Toujours selon la presse dominicale, Veytaux a informé, le 6 octobre, le président du FC Sion – interdit de stades durant quatorze mois après avoir agressé Rolf Fringer – du retrait des permis de construire faisant suite à une décision de la Cour cantonale de droit administratif et public. Christian Constantin est sommé de «remettre les parcelles dans l’état dans lequel elles se trouvaient avant les importants travaux d’excavation que vous avez entrepris sans droit».

L’intéressé fait part dans Le Matin Dimanche de son intention de «proposer prochainement un complément au projet» et de «relancer une nouvelle procédure d’autorisation à bâtir». En ce qui concerne les failles du mur de soutènement, le promoteur dit avoir commencé les travaux de renforcement avant d’avoir reçu la lettre de la Commune, «justement pour éviter un éventuel problème». Il juge que «cette paroi n’a jamais menacé la voie ferroviaire». (24 heures)

Créé: 15.10.2017, 21h10

Articles en relation

Son nouveau projet de villas refusé, Christian Constantin saisit les juges

Chillon La Municipalité ne parvient pas à lever une opposition à la deuxième mouture du projet. Le promoteur est enjoint de reprendre son projet initial. Il fait recours. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...