Il neige des millions sur les trains des stations

PréalpesLe Grand Conseil a débloqué un crédit de 12,2 millions qui profitera à la desserte de Villars, des Pléiades et des Rochers-de-Naye.

Le BVB fait partie des bénéficiaires du crédit cantonal.

Le BVB fait partie des bénéficiaires du crédit cantonal. Image: Chantal Dervey - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les trains de montagne ont le soutien du Canton. Fin septembre, les députés ont débloqué 12,2 millions de francs pour les Transports publics du Chablais (TPC) et les Transports Montreux-Vevey-Riviera (MVR). Ce financement porte sur des projets d’amélioration inscrits aux plans des investissements 2017-2020 des deux compagnies.

Dans le Chablais, c’est le Bex-Villars-Bretaye qui profite de cette manne, à hauteur de 2,6 millions. Les TPC planchent sur une refonte à grande échelle de cette ligne, avec le double objectif de la sécuriser et de la rendre plus performante. Sont prévus: de nouvelles gares à Bex et à Villars, l’assainissement de passages à niveau et surtout la sécurisation du tracé entre Arveyes et Villars grâce à la mise en souterrain de la ligne ( notre édition du 16 septembre ). La première phase (dans laquelle intervient ce financement cantonal) concerne des chantiers sur le bas de la ligne, mais également des améliorations du tracé à la hauteur de Barboleuse. La mise en souterrain des rails entre Arveyes et Villars interviendra dans le plan d’investissement 2021-2024.

De son côté, MVR obtient 9,5 millions pour ses lignes Montreux-Les Rochers-de-Naye et Vevey-Les Pléiades. Dans la liste des travaux concernés, plusieurs chantiers ont déjà été réalisés, signale Jérôme Gachet, porte-parole de la Compagnie du chemin de fer Montreux Oberland bernois (MOB), qui détient 17% des actions de MVR. «Une nouvelle gare a été aménagée à Saint-Légier et les quais de la halte des Pléiades ont été rallongés pour s’adapter à notre nouveau matériel roulant.» L’entreprise atteindra son pic d’investissements lors du prochain quadriennat, avec notamment le remplacement de quarante aiguillages et l’arrivée de matériel roulant plus moderne. MVR doit également terminer la mise en conformité de ses gares pour répondre aux exigences de la loi sur l’égalité pour les handicapés.

«Ces lignes ont aussi une vocation touristique, raison pour laquelle le Canton prend en charge une partie des coûts»

L’octroi de ces subsides cantonaux intervient dans le cadre d’une convention qui lie le Canton à la Confédération. Celle-ci finance majoritairement ces investissements, par le biais du Fonds d’infrastructure ferroviaire: elle y a puisé 57 millions pour ces trois lignes. Mais elle subventionne uniquement les dessertes de localités habitées à l’année: «Ces lignes ont aussi une vocation touristique, raison pour laquelle le Canton prend en charge une partie des coûts, explique Jérôme Gachet. Une clé de répartition est fixée en fonction de la longueur des tronçons régionaux – Montreux-Caux par exemple – et touristiques – Caux-Les Rochers-de-Naye.»

Créé: 20.10.2019, 15h47

Articles en relation

Les TPC entrent dans l’âge adulte pour 380 millions

Trains régionaux À pile 20 ans, le transporteur multiplie les projets d’ampleur. Il entend engager 60 millions de francs par an jusqu’en 2024. Plus...

Le train plonge en sous-sol pour délester le trafic

Mobilité Route et rail peuvent-ils encore cohabiter? Dans le canton, plusieurs lignes sont en passe d’être partiellement enfouies. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.