Les Diablerets inaugurent la télécabine du renouveau

Sports d'hiver La station a fait découvrir ses nouveaux aménagements à des skieurs conquis, samedi.

Les skieurs ont profité de conditions idéales pour l’ouverture des pistes.

Les skieurs ont profité de conditions idéales pour l’ouverture des pistes. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aux Diablerets, la saison de ski a été lancée de la plus belle des manières samedi: 80 centimètres de neige, du soleil, une nouvelle télécabine et des pistes réaménagées. Cette conjoncture idéale a attiré 1200 mordus de poudreuse, «un joli départ», commente Pierre Besson, directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets (TVGD).

Dès 9 heures du matin, les skieurs se massent devant la télécabine du Meilleret, qui remplace l’ancien télésiège quatre places. Seule construction de ce type inaugurée en Suisse romande cette année, l’installation possède 65 cabines d’une capacité de 10 personnes. Lancées à pleine puissance samedi, elles ont un débit de 2500 personnes par heure contre 1400 auparavant. Les skieurs atteignent le Meilleret après quelques minutes d’un trajet offrant une vue splendide.

À côté du parking

Le départ de la télécabine se situe désormais à côté du parking, une nette amélioration pour beaucoup. «C’est pratique quand on a des enfants et qu’on doit porter leurs affaires, explique Séverine Stébé, mère de deux petits de 2 et 5 ans. On a aussi moins froid. Quand il fait – 10 degrés comme aujourd’hui, la télécabine, c’est vraiment mieux.»

Même si leur piste n’est pas encore ouverte, les lugeurs ont aussi de quoi être satisfaits. Grâce à la télécabine, ils bénéficient d’une infrastructure vraiment adaptée. «C’est plus pratique pour monter avec la luge, on va sûrement venir plus souvent», se réjouit Mireille Wagnon, retraitée qui fréquente la station depuis son enfance.

La nouvelle installation fait aussi des heureux chez les commerçants. Nathalie Nicollier, gérante du restaurant Les Mazots, situé au Meilleret, a vu arriver une nouvelle clientèle samedi. «Beaucoup de curieux sont venus, en particulier les personnes d’une septantaine d’années qui n’osaient plus monter. Avec la télécabine, elles sont plus rassurées, il n’y a pas de risques de chutes», constate-t-elle.

Autre nouveauté de cette saison, le réaménagement des pistes. La Jorasse, rebaptisée Willy Favre, a été élargie afin de répondre aux normes de la Fédération internationale de ski en vue des JOJ de 2020. Totalement éclairée, cette piste permettra de skier de nuit les mercredis, vendredis et samedis. Le croisement aux Essertons a laissé sa place à un tunnel pour éviter les risques de collision. Un changement qui a enthousiasmé bien des skieurs. «Pour les enfants, c’est beaucoup plus sûr, ça va éviter les accidents», constate Lionel Grin, père de deux filles de 10 et 14 ans. Enfin, un tapis pour débutants a été installé tout près de l’arrivée de la télécabine.

«Un maximum de confort»

La direction de TVGD peut se féliciter de ces retours positifs. «Les gens viennent ici pour skier, mais nous voulons leur offrir un maximum de confort. Les remontées mécaniques, les pistes et tout ce qui se greffe autour doivent être au top. Pour les skieurs, s’il y a de bonnes infrastructures, c’est doublement positif», explique Didier Détraz, directeur adjoint de la structure.

Les travaux de réaménagement ont coûté 20 millions de francs, dont 15,3 pour la seule télécabine. Celle-ci sera fermée lundi et mardi pour quelques ultimes finitions, avant de rouvrir tous les jours jusqu’au 14 avril.

Créé: 16.12.2018, 21h13

Articles en relation

Les stations donnent le coup d’envoi de la saison

Sports d'hiver Une partie des pistes ouvre ce week-end dans les Préalpes vaudoises et valaisannes. Tour d’horizon. Plus...

Le Magic Pass promet déjà un bel hiver aux stations

Alpes Plus de 100 000 forfaits ont trouvé preneur. C’est 20% de plus qu’en 2017. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.