Dans son nid, Nestlé retrace son odyssée mémorable

VeveyLe Nest, complexe marquant les 150 ans de la firme, s’ouvre au public le 15 juin à Vevey. Visite en primeur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Cet espace de découverte propose de cheminer autrement dans les méandres d’une histoire qui appartient aussi au public, d’explorer les interrogations sur l’alimentation aujourd’hui et d’expérimenter de façon divertissante notre vision de la nutrition», explique Catherine Saurais, directrice. Le Nest (le nid en allemand et en anglais) ouvre ses portes le 15 juin sur le lieu même – derrière la gare à Vevey – où Henri Nestlé inventa en 1866 sa fameuse farine lactée. La multinationale veveysanne a déboursé 50 millions de francs pour cette construction, où elle espère attirer 250 000 visiteurs par an. Ils sont conviés à pénétrer dans l’univers de Nestlé, en découvrant l’odyssée entrepreneuriale mémorable de cette marque-emblème de la Suisse, qui a chevauché trois siècles sur tous les continents.

«C’est un héritage autant industriel que culturel que nous avons voulu préserver en réhabilitant nos trois édifices historiques à Vevey», poursuit Catherine Saurais. L’adresse est pittoresque: chaussée de la Guinguette 10. L’endroit semble encore habité par le génie du lieu. On y trouve d’abord «La Fabrique», dont la poutraison originelle en bois se révèle progressivement au visiteur le long des étages du nouveau parcours historique. «La Villa», ensuite, aux balcons joliment sculptés et aux magnifiques piliers en fonte, qui abritait les premiers bureaux d’Henri Nestlé. «La Boulangerie», enfin, où l’on produisait le pain nécessaire à l’élaboration de la farine lactée. L’endroit, dont les structures métalliques d’époque restent d’une légèreté étonnante, accueille le Café Henri.

Pour relier ces trois bâtiments, les concepteurs ont érigé une généreuse verrière contemporaine au toit unique en éventail qui s’inscrit en continuum de «La Fabrique» pour abriter à la fois une esplanade ouverte et une structure innovante intrigante, presque flottante, apportant une dynamique organique actuelle à ces édifices patrimoniaux. Sur ce lieu industriel authentique, les structures métalliques historiques ont simplement été nettoyées et les nouvelles laissées à l’état brut pour assurer un dialogue entre passé et présent, comme au sein du parcours proposé au public.

La visite commence aux «Fondations» par une immersion dans le Vevey du XIXe siècle. On traverse plusieurs salles pour comprendre les débuts modestes de la compagnie en découvrant le laboratoire reconstitué d’Henri Nestlé, mais aussi pour appréhender le rôle des frères Page, de l’Anglo-Swiss Condensed Milk Company, dans la naissance de la société.

Une boîte à surprises

Le visiteur poursuit le parcours en montant d’un étage à «Zeitgeist» (l’esprit du temps), bibliothèque vivante ou archives contemporaines des personnalités, des marques, des icônes, des anecdotes et des trésors qui ont marqué l’épopée de Nestlé de 1866 à nos jours. «Le lieu vise à contextualiser chaque événement de la vie de l’entreprise au fil des années», glisse Catherine Saurais. Tout près, les enfants y trouvent un espace réservé – une sorte de minifabrique – pour peser, trier et scanner, sans leurs parents, des caisses de produits factices, mais dont les anciennes publicités d’anthologie sont bien réelles.

A l’intérieur de ce monolithe – une véritable boîte à surprises – se trouve «La Collection» qui réunit des objets emblématiques de la société, le prototype de la machine à café Nespresso, ou encore les recettes originelles de la farine lactée et du chocolat au lait.

Le public quitte ensuite l’histoire, pour retrouver le présent au «Forum»: autour d’une installation lumineuse dédiée aux grands thèmes et défis alimentaires actuels – l’environnement, la nutrition, l’agriculture et l’eau –, il explore de façon interactive les questions, auxquelles il sera incité à répondre. «Par le biais de ce parcours ludique, le visiteur s’aperçoit très vite que toutes ces thématiques sont étroitement reliées, relève Catherine Saurais. Nous souhaitons par là nourrir une petite réflexion, même si nous souhaitons d’abord que les gens se divertissent.»

La visite s’achève par une balade sur «Visions», grande structure aérienne éclairée naturellement par le toit de verre et qui symbolise le mouvement perpétuel de l’innovation. Au travers d’exemples surprenants de nouveautés conçues par la firme, de témoignages de chercheurs passionnés, de perspectives amusantes sur la sécurité alimentaire, le public apprend finalement comment Nestlé a appréhendé son développement au fil du temps.

Créé: 29.05.2016, 08h38

Articles en relation

Au nord de Vevey, petit à petit, le Nest fait son nid

Attraction Le complexe marquant les 150 ans de Nestlé sera inauguré le 2 juin. Visite en primeur d’un chantier ambitieux et secret. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.