Passer au contenu principal

Toujours plus de démunis se disputent les invendus des magasins

Depuis janvier 2016, les associations actives dans l’aide alimentaire ont vu quasi doubler le nombre de demandeurs.

Vendredi dans les locaux de l’Association l’Etape à Vevey. Les bénévoles préparent les invendus afin de les distribuer en bon ordre.
Vendredi dans les locaux de l’Association l’Etape à Vevey. Les bénévoles préparent les invendus afin de les distribuer en bon ordre.
CHANTAL DERVEY

Certains font déjà la queue à 5 heures du matin, alors que la distribution gratuite de nourriture ne commence que rarement avant 10 heures. Et les files d’attente se font de plus en plus denses et longues. Les associations caritatives L’Etape, à Vevey, et le Coup de pouce, à Clarens – qui se chargent de la distribution des invendus périssables des magasins sur la Riviera –, constatent une forte hausse du nombre des demandeurs d’aide alimentaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.