Nouveau coup de sac à la tête du Musée du Chablais

VouvryEngagée en 2013, la conservatrice Béatrice Blandin a démissionné en janvier. Une remplaçante a été nommée, en attendant une réflexion de fond.

Béatrice Blandin avait rejoint le Musée historique du Chablais en 2013.

Béatrice Blandin avait rejoint le Musée historique du Chablais en 2013. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Béatrice Blandin a remis son poste de conservatrice du Musée historique du Chablais. Après trois années passées au château de la Porte-du-Scex, elle est retournée à ses premières amours en reprenant la tête de la section d’archéologie des Musées d’art et d’histoire de Genève.

Alors que l’exposition «Voyageurs du Chablais 1750-1850» rouvre le 13 avril après la pause hivernale, ce départ marque le 3e changement à la tête de l’institution en huit ans. Présidente du comité, Elfrieda Walder relativise ce tournus: «Chaque nouvelle arrivée a été bénéfique et nous a permis de nous développer un peu plus. Les différents conservateurs ont tous contribué à mieux étendre la renommée de notre institution. Dernière en date, Béatrice Blandin a par exemple largement contribué à professionnaliser la gestion du musée et à en augmenter la fréquentation.»

En quête de stabilité

Reste que le musée est aujourd’hui à la recherche de davantage de stabilité, convient Elfrieda Walder: «Devoir repourvoir ce poste tous les deux ans et demi n’est pas simple.»

Pour ce faire, l’institution devra se pencher sur son avenir. «Dans quelle direction est-ce que nous voulons aller avec ce musée? Quelle identité voulons-nous lui donner? interroge Elfrieda Walder. Nous voulons nous laisser le temps de mener cette réflexion avant de remettre le poste de conservateur au concours.» Elle a notamment pris contact avec l’Association des musées suisses dans ce but.

Dans l’immédiat, Beatrix Hurst a été engagée en qualité de directrice-commissaire d’expositions. «Il était important que le musée puisse continuer à fonctionner», relève la présidente. Habitante d’Ollon, la nouvelle conservatrice est au bénéfice d’une formation en patrimoine et tourisme à l’Université de Genève. «Et étant membre du comité, elle connaît bien le fonctionnement du musée.» (24 heures)

Créé: 04.04.2016, 07h58

Articles en relation

Le musée du Chablais invite au voyage dans le temps

Vouvry Une exposition propose de parcourir la région sur les traces des voyageurs de la fin du XVIIIe siècle. Plus...

Une expo plonge aux sources de l’hôtellerie chablaisienne

VOUVRY (VS) La nouvelle exposition du Musée du Chablais raconte les débuts du tourisme dans la région, alors réputée pour son thermalisme. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...