Du nouveau pour s'éclater à la montagne

Loisirs Pour pallier le manque de neige, Villars fourmille de propositions originales. Nous en avons testé trois.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Enfin! L’or blanc est venu déposer son manteau dans les stations vaudoises. Pas en quantités astronomiques, loin s’en faut, mais les toits des chalets et les arbres ont été blanchis, et cela a un impact psychologique indéniable. Pas de quoi s’emballer pour autant si on fantasme sur des courbes larges dans une poudreuse légère et vaporeuse.

Mais plutôt que de fixer le ciel, l’œil mélancolique, en invoquant les dieux de la météo, les acteurs touristiques ont fait preuve d’imagination. A Villars par exemple, si une partie du domaine skiable sur Bretaye a ouvert grâce à la neige de culture, on a mis sur pied d’autres activités pour contenter les vacanciers frustrés d’attendre les flocons.

Et il y en a pour tous les goûts: un karting sur glace, un fun park avec châteaux gonflables, une table de billard géante avec des ballons de football en guise de boules, une autre de ping-pong, une salle de bloc d’escalade, un skatepark couvert avec pumptrack, du chien de traîneau à roulettes, de la randonnée à pied, à vélo ou en fatbike. Nous en avons essayé trois qui peuvent s’apprécier même sans neige.


Chiens de traîneau à roulettes

Chantal Dervey

En arrivant à Cergnement, entre Gryon et Solalex, des hurlements sauvages retentissent depuis le parking. Quelques centaines de mètres plus loin, nous tombons nez à truffes avec une meute de huskies de Sibérie et de chiens esquimaux du Canada. Départ pour une petite balade en chiens de traîneau à roulettes ou cani-kart.

A l’instar des frimeurs, torses bombés dans les salles de fitness, les quinze athlètes sur pattes font surtout les gros durs avant l’effort. Au moment de tous tirer le chargement, c’est une autre histoire. «Le kart pèse 230 kilos, je l’ai construit moi-même. En comparaison, le traîneau habituel en bois n’en fait que 40», explique Bertrand Pidoux, éleveur de chiens et responsable de l’activité.

Le parcours, une boucle assez courte d’environ 1 km, est un véritable bol d’air, idéal pour les enfants et les familles. Une vitesse assez basse et des chiens qui obéissent, presque, au doigt et à l’œil de leur maître. «Nous voulons sensibiliser les visiteurs au fait que ce sont des animaux vivants qui ont chacun leur propre caractère. Ils sont câlins, mais ce sont aussi des chasseurs.»

Après la course, Bertrand Pidoux répond aux questions et explique comment approcher ses chiens. Un moment de tendresse et de partage avec les animaux, très prisé des plus jeunes.


Skatepark et pumptrack

Chantal Dervey

«Skateboarding is not a crime», disait le slogan des pionniers de cette bonne vieille planche à roulettes. La station de Villars l’a bien compris, puisqu’elle a aménagé un skatepark couvert qui doit faire des envieux aux quatre coins du canton.

Les jeunes rencontrés sur le lieu sont d’ailleurs montés exprès depuis la plaine pour entraîner leurs figures. «Ils ont mis ça en place il y a deux ou trois mois, raconte Grégoire Hinni, skateur et habitant d’Ollon. Nous venons ici car le skatepark est couvert.»

Autant le préciser tout de suite, l’endroit n’a rien de glamour. Les différents modules sont installés dans une halle ouverte sur l’extérieur derrière la patinoire. Qu’à cela ne tienne, le «spot», comme on l’appelle dans le milieu, colle assez bien à la mentalité skateboard.

Le skatepark est entouré par une pumptrack. Il s’agit d’une succession de bosses et de virages relevés où il faut pomper sur ses genoux pour faire le tour à volonté ou jusqu’à la chute.

Ce circuit bosselé peut-être pratiqué en skate, en patins à roulettes, en trottinette ou encore en BMX. Concrètement, ce n’est pas évident de prendre les bosses et les virages, surtout pour des débutants, mais une fois habitué, on s’y laisse glisser avec un plaisir non dissimulé.


Fatbike sur neige et sur herbe

Chantal Dervey

A peine descendu de la ligne de chemin de fer Bex-Villars-Bretaye – en ayant pris bien soin d’oublier les casques de protection au village… –, l’envie d’essayer ce drôle de vélo se fait pressante. Qu’est-ce que ça peut bien avoir dans le ventre? Ou plutôt dans le pneu, car tout l’intérêt est là. Le fatbike en a deux énormes, légèrement dégonflés, pour s’adapter à tous les terrains.

Pour la première année, Villars va créer une piste spécialement dédiée à cette activité. Ça, ce sera pour quand les conditions d’enneigement le permettront. Des événements nocturnes sont aussi prévus. «Il y aura des soirées organisées les jeudis soir avec le fatbike, la lampe frontale, les montées en cabine et la fondue, précise Guy Dätwyler, gérant du magasin de sport du même nom. Avec le manque de neige, il y a plus de casse, les clients nous ramènent les vélos parfois un peu abîmés.»

En attendant que la piste soit inaugurée, l’activité reste ouverte sur les différents chemins de VTT et de randonnée classique. Attention tout de même aux plaques de glace.

Mais revenons à la pratique! Au début, il faut prendre ses repères, mais bon ça reste du vélo, ça ne s’oublie pas. Pire! Petit à petit, on prend confiance, car le deux-roues avale facilement les terrains escarpés. A tort, puisqu’on finit par se dire un peu vite: «Mais oui, ça passe.» Jusqu’à ce que…

Créé: 07.01.2017, 08h07

Infos pratiques

Cani-Kart A Cergnement entre Gryon et Solalex. Tarifs: 35 francs adultes, 15 francs enfants. Infos: 079 946 46 28.

Skatepark Derrière la patinoire de Villars. Accès libre et gratuit.

Fatbike Location chez Dätwyler Sports et dans les autres magasins. Tarifs: 45 francs la demi-journée, 60 francs la journée.

Toutes les infos sur: www.villars-diablerets.ch ou au 024 495 32 32

Galerie photo

Villars se la joue fun pour l'hiver.

Villars se la joue fun pour l'hiver. Le manque de neige pousse la station chablaisienne à proposer de nouvelles activités. Nous sommes allés en tester trois.

Articles en relation

Les faiseurs de pistes défient l’hiver sans neige

Réchauffement A Villars, une vingtaine d’employés fabriquent chaque nuit des pistes de ski malgré le manque d’or blanc. Un accomplissement qui permet de faire travailler 2000 personnes Plus...

Les stations se démènent pour vendre leur hiver

Alpes vaudoises Face aux incertitudes, et notamment au manque de neige, les sites touristiques s’efforcent de prendre les devants dans tous les domaines pour continuer à plaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.