De nouveaux chauffeurs renforceront les équipes des VMCV

TensionsUne solution a été trouvée avec le président du conseil d’administration pour engager du personnel supplémentaire chez les chauffeurs en sous-effectif.

De 115, les effectifs des chauffeurs devrait passer à 120, assure la direction.

De 115, les effectifs des chauffeurs devrait passer à 120, assure la direction. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous voulons engager progressivement cinq chauffeurs», assure Daniel Monnet, directeur des Transports publics VMCV (Vevey-Montreux-Chillon-Villeneuve). Il réagit aux propos tenus jeudi par le Syndicat du personnel des transports (SEV). Selon ce dernier, «la promesse de la direction d’améliorer la situation de l’année écoulée n’a pas été tenue».

Le SEV rappelait encore que le budget 2018 prévoyant des postes supplémentaires avait été refusé. «Il ne s’agit nullement d’une absence de budget mais d’un budget non encore accepté, tient à préciser Daniel Monnet. Ce genre de situation, inhabituelle pour les VMCV, ne porte nullement préjudice au fonctionnement de l’entreprise. Les salaires seront payés. Le budget 2018 nécessite des ajustements qui ont été discutés lors de la rencontre avec le président du conseil d’administration, le 8 février. Cette entrevue a d’ailleurs conduit à l’acceptation d’un budget provisoire. Dont certains points, encore ouverts, doivent être traités d’ici à fin avril.»

Et, contrairement à ce qu’indique le SEV, ce budget «non encore accordé» ne conduirait pas à de graves répercussions sur les conditions de travail du personnel roulant, selon Daniel Monnet: «Une nouvelle organisation de travail, répondant aux attentes des collaborateurs, a été introduite au mois de décembre. Ces mesures temporaires décidées par la direction ont pour but de soulager le personnel actif durant cette phase intermédiaire d’engagement de personnel.» Pour sa part, le SEV évoquait des suppressions de jours de congé.

Aux VMCV, le nombre de conducteurs est actuellement de 115 employés plein-temps. «Après avoir rencontré le président du conseil d’administration, nous avons d’ores et déjà pris les dispositions nécessaires pour procéder à des engagements, explique Daniel Monnet. Les décisions communiquées restent de ce fait limitées dans le temps. Car elles doivent nous permettre de garantir les prestations et de limiter fortement les répercussions sur l’horaire. La sécurité des voyageurs et celle du personnel restent une priorité absolue. Elle n’est pas remise en cause par les dispositions prises.» (24 heures)

Créé: 11.02.2018, 18h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...