Passer au contenu principal

De nouvelles accusations pèsent sur Lionel Girardin

La Fondation Apollo (installée à deux pas de la rue du Simplon 48) a payé huit mois de loyers pour cette adresse (pour un montant de plus de 21 000 fr., sans compter les nettoyages), alors que le conseil de fondation n’avait jamais voté à ce sujet. À l’encontre des buts de la fondation (qui s’occupe de loger les plus démunis) et sans l’autorisation formelle de son organe suprême, Lionel Girardin y aurait installé du coworking pour le compte de la fondation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.