Pas de nouvelles taxes pour les Veveysans

FinancesA l’heure de débattre du budget, le Conseil communal de Vevey a refusé jeudi soir deux taxes proposées par la Municipalité.

La Ville de Vevey vivra en 2016 avec des recettes estimées à 139 millions de francs.

La Ville de Vevey vivra en 2016 avec des recettes estimées à 139 millions de francs. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De mémoire de président de la Commissions des finances (COFIN), le socialiste Pierre Butty en l’occurrence, jamais le Conseil communal de Vevey n’avait demandé une augmentation des charges de la Commune. Depuis jeudi soir, c’est chose faite.

Habituellement très à cheval sur l’équilibre budgétaire, les conseillers ont donc décidé de creuser un peu plus le déficit présumé du budget 2016 (environ 2,2 millions). Comment? En refusant à une très large majorité d’entériner une taxe de base par habitant, et par entreprise, pour la gestion des déchets. Ce qui aurait fait entrer 1,3 million de francs dans les caisses communales. Et permis par ailleurs aux argentiers veveysans de prévoir une marge brute d’autofinancement de 6,4 millions. Celle-ci ne sera donc que de 5,1 millions.

«Il est malvenu de faire passer à la caisse les citoyens»

En 2013, déjà, le corps délibérant, à l’instigation de Vevey Libre, avait balayé cet éventuel nouvel impôt, qui aurait dû être couplé avec la taxe au sac entrée en force en janvier 2014. Jeudi soir, les élus de tous bords ont estimé qu’il était «malvenu de faire passer à la caisse les citoyens», quand bien même les coûts de la gestion des déchets ont pris l’ascenseur.

L’idée principale la plus répandue dans l’hémicycle étant de «continuer à encourager les Veveysans à trier et à jouer le jeu», plutôt que «les démotiver et les désorienter.» Et ce à quelques jours de l’ouverture de la déchetterie provisoire de l’avenue Reller, dans l’attente de la construction d’une déchetterie fixe sur les hauts de Gilamont. Sur proposition de la COFIN, le plénum a encore refusé d’augmenter la taxe d’évacuation des eaux; ce qui aurait apporté une manne supplémentaire de 150'000 francs au budget.

A une voix près

Enfin, à une voix près (42 oui, 41 non, pas d’abstention), le Conseil communal n’a pas accepté les propositions de la COFIN visant à refuser des augmentations de subventions à diverses associations.

Le projet de budget 2016 a été entériné avec un excédent de charges de 3,5 millions pour 143,3 millions de dépenses totales.

Créé: 04.12.2015, 16h52

Articles en relation

Vevey Libre met le feu aux poudres sur la taxe déchets

Budget Le parti de Jérôme Christen s’attaque au projet municipal de ne plus rembourser la taxe de 80 francs par habitant. Plus...

Vevey s'attaque aux dépôts d'ordures sauvages

Déchets La Ville a créé une déchetterie provisoire et a revu ses tournées de ramassage, afin de mettre fin à la gabegie actuelle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.