Les opposants à Isenau ont été déboutés

Les DiableretsLa cour cantonale a donné tort aux opposants, deux privés et Pro Natura Vaud, au plan d'affectation qui régira le développement du domaine touristique.

Les gabarits installés donne une idée de la taille des futures pylônes.

Les gabarits installés donne une idée de la taille des futures pylônes. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le syndic d’Ormont-Dessus Christian Reber a pu annoncer la nouvelle dimanche à une foule compacte venue s’enquérir des résultats de la nouvelle étude du groupe de travail Isenau 360°: la Commune vient de remporter une première victoire face aux opposants à Isenau, à savoir la famille Anex et Pro Natura Vaud.

La Cour de droit administratif et public a entièrement rejeté leurs recours au plan d’affectation qui doit régir les hauts du domaine touristique. «J’en ai été informé lundi dernier. Mardi, nous avons approché les opposants pour reprendre les négociations. La Municipalité soutient totalement le projet de reconstruction d’Isenau et notre intérêt est évidemment d’éviter un recours des opposants au Tribunal fédéral, qui induirait de nouveaux retards.»

«Dédiaboliser» les opposants

Les opposants ont 30 jours pour se déterminer à ce sujet. Au-delà du bras de fer juridique, l’édile entend «dédiaboliser les opposants, qui font valoir leurs droits dans cette procédure.» Sur le fond, la famille Anex conteste notamment l’accès routier à Isenau, exigeant qu’il se limite au seul trafic agricole. «Il s’agit maintenant de trouver un accord avec les opposants sur les indemnités à verser, mais aussi de déterminer qui peut user de cette route, poursuit le syndic. Le tribunal reconnaît dans son arrêt que cette autorisation ne doit pas s’appliquer aux clients de buvettes d’alpage.»

Logique, estime Philippe Gallaz, leader du groupe Isenau 360°: «Il est évidemment dans notre intérêt - si l’on espère rentabiliser la télécabine - que cette clientèle utilise la remontée mécanique.»

Créé: 15.04.2019, 11h23

Articles en relation

«Isenau peut devenir un laboratoire du tourisme de demain»

Les Diablerets Un groupe de travail entame une ultime réflexion pour sauver le domaine. Interview de son chef de file, Philippe Gallaz. Plus...

Isenau a manqué le train d’Alpes vaudoises 2020

Les Diablerets Le domaine ne profitera pas du 4e et dernier soutien cantonal. Un nouveau mode de financement est à l’étude. Plus...

«La Municipalité a joué contre la télécabine»

Les Diablerets La Municipalité a mis fin aux négociations avec les opposants à Isenau. Ultime salve d’arguments. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.