Un papillon teigneux ronge les marronniers

VeveyLe Quai de Copet ressemble à une forêt automnale à cause d’un insecte ravageur.

Les larves d'un papillon appelé

Les larves d'un papillon appelé "teigne du marronnier d'Inde" minent les feuilles de l'intérieur et provoquent leur chute. Image: Philippe Maspoli

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le promeneur qui se balade le long de la Veveyse, sur le quai de Copet à Vevey, aurait presque envie d’entonner une chanson sur les feuilles d’automne. Même dans la première moitié du mois d’août.

Le feuillage des 35 marronniers d’Inde a adopté une couleur presque marron. Et les feuilles mortes forment un tapis au sol. Est-ce dû à l’été plus chaud que la moyenne? Non, l’explication est animale. Un insecte, une sorte de papillon, est responsable de la situation. Il porte le doux surnom de «mineuse» ou de «teigne du marronnier d’Inde». Le phénomène est connu et frappe localement les arbres victimes. Au Quai de Copet, la teigne revient chaque année depuis 2010. «Cette année, les dégâts de la teigne ont un mois d’avance», déclare Vincent Roulet, coordinateur des parcs et jardins veveysans.

Limiter la propagation

Le printemps chaud a en effet favorisé la ponte et le développement des larves: «La propagation s’est déroulée sans entrave», indique Vincent Roulet. Les bestioles se développent dans les feuilles et les minent de l’intérieur, en se déplaçant entre les nervures: «Les feuilles brunissent et tombent», explique le coordinateur des parcs et jardins veveysans. Des chrysalides peuvent demeurer dans les feuilles tombées à terre où elles hibernent. D’où l’importance d’un ramassage soigné en fin de saison estivale afin de tenter de limiter la propagation au printemps suivant.

Des traitements existent mais, comme la teigne ne se laisse pas faire, ils sont compliqués et exigeants. Les jardiniers préfèrent se concentrer sur le nettoyage des feuilles d’autant que le teigneux ravageur ne met pas la vie des arbres en danger. Il arrive même que les marronniers bourgeonnent en automne. (24 heures)

Créé: 10.08.2017, 11h52

Articles en relation

Un parasite chinois met les buis vaudois en boule

Jardins Apparue progressivement, la pyrale du buis a envahi tout le canton. Ses dégâts usent les jardiniers. Plus...

Les châtaigniers suisses reprennent des forces

Forêts Du Tessin au Chablais, une guêpe chinoise faisait chuter les récoltes. Un parasite naturel venu d’Italie inverse la tendance. Plus...

Un marronnier centenaire sera abattu à la Tour-de-Peilz

Riviera Il y a trois jours, une branche du très vieux marronnier qui salue les passants sur l'esplanade du Château est tombée. Pourri, l'arbre devra être abattu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...