Les pieds dans la boue, les Blonaysans se mobilisent

IntempériesL’orage de lundi soir a provoqué des inondations sur la Riviera. Habitants et secours ont travaillé main dans la main.

Vidéo: Pascal Wassmer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mon salon de coiffure se nomme Cléopâtre. Je peux le rebaptiser Moïse sauvé des eaux.» Face à son commerce engorgé de limon, Dominique Mischler reste philosophe. «Tout le monde est indemne, ce n’est pas si grave.» La vidéo qu’elle a réalisée avec son téléphone atteste pourtant de l’ampleur du sinistre qui a touché Blonay.

Lundi vers 18h30, un violent orage a fait sortir de leur lit l’Ognona et les Tolettes et transformé le cœur du village en un vaste fleuve de boue, de bois et de rocs. «Vers 18 h 15, de l’eau claire a commencé à se répandre sur la route. Puis des gravats. Ça a continué jusqu’à ce que l’orage se calme, vers 20 heures», raconte Anne-Florence Rasca. Sa pharmacie donne sur la route du Village, la plus touchée par les intempéries. L’eau s’est engouffrée dans sa cave, pour atteindre un mètre de hauteur.

Sur le trottoir opposé, la maison de Jean-Marc Ducret n’a pas été épargnée. Sa cave est aussi inondée. C’est «le bruit des rocs tapant contre les réverbères» qui l’a aler­té. «C’était impressionnant!»

Elan de solidarité
Impressionnant aussi, l’élan de solidarité qui a gagné le village dès les premiers instants de la catastrophe. «Des habitants ont sorti des pelles pour déblayer les rochers qui encombraient la route», raconte Jean-Marc Ducret. «Certains ont utilisé des pelles à neige pour dégager les bouches d’égout; d’autres ont installé des tables de jardin pour essayer de canaliser le torrent, ajoute le syndic Bernard Degex. C’était beau de voir ça.»

Arrivé sur place à 19 heures, l’édile ne se souvient pas d’avoir vécu telle catastrophe dans sa commune. Au total, 75 inondations ont été dénombrées, à Blonay mais aussi à Saint-Légier.

Jongny et Les Monts-de-Corsier ont été touchés, dans une moindre mesure. Les plus gros dégâts ont été enregistrés sur les hauts de Blonay. A Lally, aux abords des pistes de ski des Pléiades, une large coulée de boue a dévalé la pente. La ligne ferroviaire menant à la station a été submergée. Elle devra être déblayée et restera fermée «au moins jusqu’en fin de semai­ne», indique l’exploitant, la société GoldenPass.

Service de bus
Un service de bus entre Blonay et Lally a été mis en place. «C’est un enchaînement d’événements qui a conduit au débordement de l’Ognona et des Tolettes, explique Bernard Degex. La pluie a raviné, emportant de la terre et des gravats qui sont venus obstruer le lit de ces cours d’eau, qui ne sont en temps normal que de petits ruisseaux.»

Une cinquantaine d’hommes du SDIS Riviera, des membres de la protection civile et les employés de la voirie ont travaillé jusqu’à 4 h 30 hier, pour rétablir la situation, aux quatre coins de la commune. «Au téléphone, certains habitants sinistrés s’impatientaient, décrit Cédric Fagherazzi, commandant du SDIS Riviera. Nous sommes intervenus en fonction des urgences et des effectifs disponibles.»

Dans la matinée, les travaux de nettoyage menés par la voirie se poursuivaient au centre de Blonay. Tout comme les inspections de l’ECA pour tenter de mesurer l’ampleur des dégâts, dont le coût n’est pas encore chiffré. «Il est trop tôt pour cela, réagit le syndic. Et ce n’est pas la priorité: pour l’heure, il faut dégager le lit des rivières concernées pour éviter une nouvelle catastrophe si la météo devait se dégrader à nouveau.» Selon les dernières prévisions, le ciel devrait accorder un peu de répit aux Blonaysans. (24 heures)

Créé: 28.04.2015, 17h24

Articles en relation

Soixante inondations sur la Riviera suite aux orages

Vaud Les pompiers ont été alertés suite au débordement de plusieurs cours d’eau. Aucun blessé n'a été signalé, mais de nombreuses caves ont été inondées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.