La place du Marché jouera son avenir derrière la gare

VeveyLa refonte de l’agora est tributaire de la réalisation du projet Gare Nord, grevé d’oppositions. Au lendemain du vote sur le parking souterrain, qui peut dire quand elle se fera?

La refonte de la place du Marché se jouera derrière la gare puisque sa réalisation est liée à la construction du parking Gare Nord, prévu sous la parcelle où se situe l'actuel P+R.

La refonte de la place du Marché se jouera derrière la gare puisque sa réalisation est liée à la construction du parking Gare Nord, prévu sous la parcelle où se situe l'actuel P+R. Image: Di Matteo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’origine, le réaménagement de la place du Marché de Vevey devait démarrer à l’issue de la Fête des Vignerons. On sait depuis belle lurette que ce ne sera pas le cas. L’avant-projet municipal «D’amour et d’eau fraîche», qui valorise une moitié de la place pour les piétons et conserve 200 des 450 places actuelles, avait été gelé dans l’attente de l’avis des Veveysans sur la proposition d’un parking souterrain. Le sort de ce dernier est fixé depuis dimanche: refusé à 53,69% ( notre édition de lundi ). La Municipalité a désormais une voie dégagée pour concrétiser son projet doté d’une enveloppe à 10 millions. Dès lors, quel calendrier envisager?

Le timing idéal

La projection de l’Exécutif parle d’une mise à l’enquête courant 2020. Il compte deux ans pour le traitement des oppositions. Entre-temps, courant 2021, il entend obtenir le feu vert du Conseil communal pour le crédit de construction. Une fois les 250 cases de la place du Marché transférées vers un parking à construire derrière la gare (lire plus bas), le chantier pourrait démarrer en 2023 en vue d’une réouverture progressive de la place dès 2024 et d’une inauguration en 2025.

La partie simple

La première étape paraît la plus simple: faire valider d’ici à fin 2019 un crédit d’étude par le Conseil communal. Au vu des équilibres politiques, il ne devrait pas y avoir de retard à ce stade. Les Verts, le Parti socialiste, Décroissance-Alternatives et Vevey Libre soutiennent. Soit une majorité confortable. Patrick Bertschy, qui siège dans les rangs PLR et compte parmi les déçus du vote de ce week-end, n’entrevoit pas de grabuge non plus. «Pour autant que la Municipalité respecte ses engagements, c’est-à-dire que l’on soit dans la jauge au niveau du crédit de construction et que les 250 places supprimées sur la place soient compensées.»

Deux volets imbriqués

Sur le papier, cette compensation existe: le parking souterrain Gare Nord, juste derrière la gare, 324 places de capacité, dont 247 publiques. À ce stade, la Municipalité table sur un permis de construire en 2020 et une mise en service en 2022 au plus tôt.

L’écueil majeur

Mais c’est compter sans les éventuels délais de recours contre ledit parking. Or la mise à l’enquête s’est soldée à la mi-mai par une volée d’oppositions de riverains défendus par l’avocat et ancien municipal veveysan Pierre Chiffelle. «Une affaire qui ira très probablement jusqu’au Tribunal fédéral, pronostiquait dimanche Philippe Oertlé, porte-parole du comité d’initiative en faveur du parking souterrain de la place du Marché. Cela signifie que nous risquons d’aller vers une situation de blocage pendant des années!» «Quel projet ne donne pas lieu à des oppositions? rétorque Yvan Luccarini, du parti Décroissance-Alternatives. Du reste, la Municipalité les lèvera probablement. Et s’il fallait malgré tout passer par la Cour de droit administratif et public, on parle d’une année. S’il fallait aller au Tribunal fédéral, disons huit mois de plus. Soit deux ans dans le pire des cas. On ne parle pas de dix ans non plus! Et nous pourrons avancer en parallèle sur le projet de place.»

«La priorité est de monter un dossier Gare Nord en béton pour gagner en justice en cas de recours»

Pour Patrick Bertschy, «la priorité de la Municipalité est de monter un dossier béton pour gagner en justice, histoire d’éviter de se retrouver dans la même situation que pour le Collège de Gilamont. La Municipalité pensait pouvoir lever les oppositions sans trop tarder. Or, sept ans plus tard, nous sommes toujours sans collège.» Un recours est en effet pendant au Tribunal fédéral. L’avocat des riverains et opposants est là aussi Pierre Chiffelle.

Et si on votait à nouveau?

Une autre inconnue serait à même de chambouler les meilleurs pronostics, selon les observateurs: et si Vevey devait repasser par la case votation? Un crédit de construction dépassant les prévisions, un projet jugé inadéquat, des coûts d’exploitation excessifs, des promesses non tenues en termes de compensation en places de parc, etc.: autant de motifs de référendum en puissance. (24 Heures)

Créé: 21.05.2019, 06h53

Articles en relation

C'est non au parking sous la place du Marché à Vevey

Scrutin Le «vote du siècle» a rendu son verdict ce dimanche: les Veveysans ont dit non à 53,69% au projet de parking souterrain. Plus...

Étienne Rivier réfute tout conflit d’intérêts pour le parking Gare Nord

Vevey Riverain du projet, le municipal PLR risque-t-il de faire le jeu des opposants à l’ouvrage de 324 places à Vevey? Un élu s’en inquiète. Plus...

Le parking derrière la gare de Vevey récolte une salve d’oppositions

Vevey Des voisins se disent lésés et contestent cette pièce maîtresse du plan de stationnement validé par les autorités. La Commune assure avoir fait tout juste. Plus...

Un vote historique à Vevey pour une saga sans fin

Initiative communale Les électeurs sont appelés à se prononcer dimanche pour ou contre un parking sous la place du Marché. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.