Le PLR veveysan décide de changer de stratégie pour 2016

MunicipalesLe PLR ne présentera a priori que deux candidats au lieu de trois pour le futur Exécutif de Vevey. Exit Patrick Bertschy.

Etienne Rivier, municipal des Finances (à g.), et Pierre-André Roduit restent en lice pour le PLR.

Etienne Rivier, municipal des Finances (à g.), et Pierre-André Roduit restent en lice pour le PLR. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus d’un an avant le premier tour des élections communales et municipales de 2016 – le 28 février prochain –, le PLR veveysan avait décidé de sortir du bois en ne présentant pas moins de trois candidats à l’Exécutif: le municipal des Finances sortant, Etienne Rivier, Patrick Bertschy et Pierre-André Roduit. L’élection complémentaire de juillet, perdue par Patrick Bertschy au profit de Jérôme Christen (Vevey Libre), a forcé le PLR local à rebattre les cartes.

«Nous avons analysé ce résultat, diverses pistes et auditionné les trois candidats avant de choisir de changer de stratégie. La décision n’a pas été facile à prendre», résume son président, Christian Roh. Le PLR ne présentera plus trois candidats, mais deux. Radical depuis vingt-neuf ans, au Conseil communal de Vevey, qu’il a présidé, Patrick Bertschy n’en fait pas partie.

Dans un communiqué, la section indique – de manière élégante – que Patrick Bertschy, «en plein accord avec le comité», renonce à se présenter. «J’ai beaucoup réfléchi. Malgré de nombreux messages de sympathie et un fort soutien du parti, j’ai en effet décidé de me retirer. C’est mon choix.» Dans un premier temps, le conseiller communal avait envisagé de démissionner. Il n’en sera rien. «Nous avons besoin de Patrick au Conseil. C’est un pion essentiel de notre parti et il a toujours un avenir en politique. Patrick est excellent dans le débat au délibérant. Pour l’Exécutif, il faudra encore attendre un peu», poursuit Christian Roh. Patrick Bertschy, qui conservera ses mandats politiques locaux, s’est donc vu proposer de figurer sur la liste du PLR pour les élections au Grand Conseil en 2017.

«La porte n’est pas fermée»

La question est de savoir désormais pourquoi le PLR ne présentera que deux candidats et finalement pas trois? Pourquoi le parti, qui compte plusieurs papables, ne propose pas un remplaçant à Patrick Bertschy? «La porte n’est pas fermée à qui veut encore s’annoncer», indique Christian Roh. Ancien conseiller communal, Jacques Décosterd pourrait être de ceux-là. «Je pousse encore la réflexion. Je vais me décider très prochainement», répond l’intéressé.

Les deux candidats restant en lice privilégient la liste à deux. «Il serait déraisonnable d’en présenter un de plus. Ce serait même de la forfanterie que de prétendre que le PLR serait légitime à tenter de prendre seul la majorité à la Municipalité», plaide Etienne Rivier. Même son de cloche chez son colistier Pierre-André Roduit: «Ce ne serait ni juste ni équitable. Chaque courant doit pouvoir être représenté à l’Exécutif. Si le PLR parvient à reprendre un siège, ce sera déjà un beau succès.»

Cette double grille de lecture est approuvée en plus haut lieu. «La section veveysanne, autonome comme toutes les autres, a intelligemment tiré les enseignements de la complémentaire perdue. La phase de reconquête est en marche pour le PLR Vevey, actuellement sous-représenté et qui doit l’être mieux. Ça passe par un deuxième siège à l’Exécutif. Présenter trois candidats affaiblirait la liste», estime Frédéric Borloz, président cantonal et syndic d’Aigle. (24 heures)

Créé: 02.10.2015, 15h49

Etat des lieux dans les autres partis

Le Parti socialiste, dont les deux municipaux, le syndic Laurent Ballif et Annick Vuarnoz, ne se représenteront pas, ne manque pas d’ambitions. «Nous avons déjà deux candidats qui se sont annoncés: Darren Roshier et Clotilde Pinto. Isabel Jerbia, Vincent Matthys et Lionel Girardin (ancien municipal, ndlr) sont également pressentis», détaille Julien Rilliet, conseiller communal. L’actuel directeur de campagne de Géraldine Savary et Luc Recordon fait aussi partie des papables.

Les Verts reconduiront la candidature de leur municipale Elina Leimgruber. «Il n’y aura sans doute pas d’autre postulant», note l’élu Clément Tolusso.

A la gauche de la gauche, l’objecteur de croissance Yvan Luccarini, fort de plusieurs campagnes réussies, repart pour un tour. Il représentera, outre ses idées, le mouvement Alternatives, représenté au Conseil communal.

Le PDC, qui a fait une bonne campagne durant la complémentaire de juin, reconduira son jeune conseiller communal Martino Rizzello. Pas de double candidature donc comme en 2011.

Elu en juillet en remplacement du socialiste démissionnaire Marcel Martin, le municipal et député Jérôme Christen (Vevey Libre) sera épaulé par Michel Agnant, qui siège au parlement veveysan.

On le sait depuis longtemps, l’UDC Vevey sera représenté par son président Bastien Schobinger, «candidat à la candidature». Il devrait l’être officiellement fin novembre. «On verra à ce moment-là si on propose un autre membre», glisse le jeune député.

La section régionale du Parti bourgeois-démocratique (le PBD n’a pas d’élu au corps délibérant veveysan) «ne présentera pas de candidat», indique son président Michel Rohrer.

Les Vert’libéraux de la région, qui ne comptent pas non plus d’élus au Conseil communal, indiquent par la voix de leur membre Michel Berney que «la porte reste ouverte».

Articles en relation

Patrick Bertschy ne sera pas candidat à la Municipalité de Vevey

Vevey Conseiller communal depuis 22 ans, le PLR, battu en juillet, ne tentera pas d'entrer à l'exécutif veveysan. Plus...

A Vevey, le PLR sort du bois un an avant les élections

Elections communales 2016 Fortement minoritaire à la Municipalité, le parti a désigné ses candidats à l’Exécutif: Etienne Rivier (sortant), Patrick Bertschy et Pierre-André Roduit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...