Le pont de Chillon et son couvert bientôt au rebut

VeytauxLe futur accès, prévu pour début 2022, s’intégrera mieux au site, et ne risquera pas d’entraver la progression des trains à étages.

Édifiés en 1937, le pont en bois et son abri recouvert de tuiles vont être déconstruits. A la place, sera érigée une passerelle, sans doute en béton. Elle n’altérera pas la vue le château de Chillon et laissera assez de place au trafic des trains à étage.

Édifiés en 1937, le pont en bois et son abri recouvert de tuiles vont être déconstruits. A la place, sera érigée une passerelle, sans doute en béton. Elle n’altérera pas la vue le château de Chillon et laissera assez de place au trafic des trains à étage. Image: GERALD BOSSHARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pont en bois qui mène les quelque 400'000 visiteurs annuels au château de Chillon – propriété du Canton de Vaud – mais encore son pittoresque couvert seront démolis. Le plancher, qui s’appuie sur un ponceau métallique, est propriété des CFF alors que le couvert appartient à la fondation de droit privé qui administre et conserve le château pour l’État. L’ensemble surplombe la ligne de chemin de fer du Simplon.

«Une enquête publique doit se dérouler cet automne», indique Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. «Enfin! Nous sommes contents de voir que ce dossier complexe avance. Il est important pour notre commune, puisqu’il intègre arrêts de bus, accès ou encore places de parc», déclare Christine Chevalley, syndique de Veytaux. Une démolition puis une reconstruction sont donc envisagées. L’ancienne régie fédérale n’a cependant pas encore de plan ou de maquette à montrer, pas de montants à articuler. Selon Marta dos Santos, directrice générale de la Fondation du château de Chillon, «la future passerelle ne sera pas mise en service avant le début de 2022».

Ouvrage futur en béton

Ce qui est sûr, c’est que le support du pont actuel est endommagé et rouillé. Il ne serait plus tout à fait aux normes en termes de sécurité, dangereux en cas de passage de lourds véhicules. «En effet, le pont arrive en fin de vie et il doit être remplacé. Il doit aussi être adapté au nouveau profil d’espace libre exigé pour le passage des trains à deux niveaux sur la ligne», détaille Jean-Philippe Schmidt.

L’esthétisme de la future passerelle, probablement en béton, a encore été largement abordé durant les discussions qui se sont déroulées entre les différents partenaires, dont certains offices concernés à la Confédération. «Il n’y aura en tout cas plus de couvert», assure Marta dos Santos. «Nous souhaitons un accès à la fois utile et beau qui ne dénature pas la vue sur le château. Pour l’heure nous n’avons vu qu’une esquisse», poursuit la directrice, non sans rappeler que le nouveau restaurant, sur l’esplanade extérieure du château, ouvrira pour Pâques prochain.

Édifiés en 1937

Son apparence de type médiéval est largement trompeuse, le pont et son abri en bois actuels ont été édifiés en septembre 1937 seulement (source: «Bulletin technique de la Suisse romande»). Le ponceau métallique franchissant la ligne Lausanne-Simplon sur lequel ils reposent date de 1891 (pose de la double voie).

C’est Otto Schmid, architecte du château de Chillon, qui en a dessiné les plans après l’élargissement de la route cantonale (1933 et 1934); laquelle a fait disparaître les bancs publics dévolus aux visiteurs. Ce «refuge» a été construit avec du vieux bois de la réserve du château, d’autres provenant de la démolition d’un hangar, mais encore de chênes de Noville et de Rennaz, de mélèzes de Corbeyrier et d’Yvorne. Les charpentiers ont d’abord construit le plancher épure avant de monter le couvert sur place. Schmid a conçu un pont de 12 m de long, large de 5,50 m, avec 4,50 m de largeur utile pour le trafic véhicules entre les deux marchepieds. La hauteur est de 3,80 m. Terminé le 18 décembre 1937, l’ouvrage complet a coûté moins de 12'000 francs.

Créé: 20.08.2019, 18h08

Articles en relation

Le fort militaire de Chillon deviendra musée pour sortir de l’ombre

Veytaux Les exploitants prévoient en 2019 l’ouverture du lieu qui veut devenir un espace de réflexion sur le Réduit national. Plus...

Chillon s’insurge contre la montée des impôts

Veytaux Frappé par la forte hausse de la taxe sur les divertissements, le monument le plus visité de Suisse, et en plein essor, milite contre ce tribut. Qui affecte son offre et sa conservation. Plus...

Un plongeur retrouvé mort au large de Chillon

Veytaux La victime est un Suisse de 33 ans, domicilié en Valais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...