Privé de subsides, le Musée du Chablais passe un tour

Vouvry (VS)Trop peu fréquentée, l’institution installée à la Porte du Scex ne recevra pas d’aides publiques cette année.

Le Musée du Chablais s'est installé au château de la Porte du Scex en 2007.

Le Musée du Chablais s'est installé au château de la Porte du Scex en 2007. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Musée historique du Chablais se donne une année pour se réinventer. Installée depuis 2007 au château de la Porte-du-Scex, à Vouvry, l’institution restera fermée en 2018, révèle Radio Chablais. Les communes vaudoises et valaisannes qui la soutiennent financièrement ont décidé de fermer provisoirement les vannes, sur conseil de Chablais Région.

L’organe de promotion économique a mis en évidence la fréquentation insuffisante du musée. «Son rapport se base sur une année 2015 très mauvaise, où nous n’avons eu que 600 visiteurs», explique Elfrieda Walder, présidente de la Fédération des associations et fondations historiques du Chablais. «Les communes ont contribué à hauteur de 117 000 francs cette année-là, dont 35 000 pour Monthey, pour un budget de 130 000 francs. Cela paraissait disproportionné au vu du résultat», note Georges Mariétan, secrétaire général de Chablais Région. Sur les 28 communes du Chablais, une vingtaine soutiennent le musée, «avec un effort marqué de celles du district de Monthey», ajoute Georges Mariétan.

L’institution, qui a connu des changements répétés de conservateur ces dernières années, devra profiter de cette pause pour redéfinir sa mission. «Nous étudions différentes pistes, réagit Elfrieda Walder. Rester à la Porte-du-Scex ou nous déplacer en font partie. Tout comme la possibilité d’éclater le musée sur différents sites dans le Chablais.» Placé sous l’égide de la Fédération des associations et fondations historiques du Chablais, le musée de Vouvry «se veut la vitrine de ses membres», précise Elfrieda Walder. Cet organe faîtier en compte une quinzaine, parmi lesquels l’Académie du Chablais à Aigle, le Mandement de Bex, l’Association du Musée des Ormonts à Vers-l’Eglise ou encore celle du château de la Roche à Ollon.

«La plupart des communes qui soutiennent financièrement cette institution possèdent leur propre maison du patrimoine, qui doublonne peut-être avec ce que présente le château, note Reynold Rinaldi, président de Vouvry. Cela dit, je pense que cette offre doit faire partie des possibilités quatre saisons que la région propose à ses hôtes. J’espère que le musée pourra rouvrir.» Georges Mariétan estime, pour sa part, que l’examen en cours sera bénéfique. «On peut se demander si un lieu d’exposition fixe pour la fédération fait sens. Mais celle-ci doit en tout cas exister.» (24 heures)

Créé: 06.01.2018, 12h08

Articles en relation

Nouveau coup de sac à la tête du Musée du Chablais

Vouvry Engagée en 2013, la conservatrice Béatrice Blandin a démissionné en janvier. Une remplaçante a été nommée, en attendant une réflexion de fond. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.