Quarante ans après sa mort, Chaplin attire les foules

SuccèsAvec déjà plus de 300'000 visiteurs, le musée de Corsier dédié au créateur commémorera les 40 ans de sa disparition.

A la découverte du Chaplin's World, installé au Manoir de Ban. Vidéo: ANETKA MÜHLEMANN


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Vous avez devant vous un directeur général heureux.» C’est ainsi que Jean-Pierre Pigeon, qui dirige Chaplin’s World, s’est adressé ce mercredi à la presse. La conférence visait à présenter les événements prévus pour commémorer les 40 ans de la mort de Charlie Chaplin (lire l'encadré). Mais elle a également été l’occasion de dresser un bilan de la première année et demie d’ouverture du musée dédié au génial créateur.

Interrogé en été 2016 par 24 heures, Jean-Pierre Pigeon se refusait à articuler les chiffres de démarrage. Cette fois, il dévoile un succès en accord avec les «commentaires dithyrambiques des gens»: «Nous avions tablé sur 220'000 visiteurs sur un an. Or nous avons dépassé les 300'000.» A titre de comparaison, une locomotive telle que le château de Chillon a attiré 367'500 curieux en 2016.

«Tant Chaplin’s World qu’Aquatis, le château de Chillon, le CIO ou encore le Nest créent une effervescence dans le canton.»

Selon l’Office fédéral de la culture, la forteresse caracolait à la 4e place des musées les plus visités de Suisse en 2015, devant le Musée olympique de Lausanne (5e) et derrière le Musée des Transports de Lucerne, la Fondation Beyeler et la chocolaterie Cailler, à Broc (respectivement 1er, 2e et 3e). «Tant Chaplin’s World qu’Aquatis, le château de Chillon, le CIO ou encore le Nest créent une effervescence dans le canton qui contribue à la progression des nuitées hôtelières, constate Jean-Pierre Pigeon. Il règne une complicité: nous ne sommes pas des compétiteurs mais sommes là pour faire vivre les sites.»

Pour rappel, le Canton a prêté 10 millions pour la réalisation du Musée Chaplin, une somme cautionnée à hauteur de 80% par les communes de la région. Vu son succès, Chaplin’s World remboursera-t-il plus rapidement? Non, les modalités sont strictement définies dans un contrat de droit public, comme l’explique Lionel Eperon, chef du Service de la promotion économique du Canton: «Les amortissements – de 455'000 francs annuels (sauf le dernier à 445'000 francs) – sont exigibles au 31 décembre de chaque année», et ce sur vingt-deux ans, soit jusqu’en 2038.

Toutes les générations
Les visiteurs de Chaplin’s World proviennent à 70% de Suisse et à 30% de l’étranger. «Les plus fortes concentrations sont d’Allemagne, de France ou des Etats-Unis, mais nous avons accueilli plus de 120 nationalités», annonce Jean-Pierre Pigeon. Qui se dit «surpris sur deux aspects que j’avais sous-estimés: je ne pensais pas qu’on susciterait autant l’attention médiatique, or nous avons reçu 1683 journalistes. D’autre part, je pensais que le musée attirerait davantage de seniors. Je me suis trompé: nous recevons toutes les catégories d’âges et notre public est très familial, car les enfants s’éclatent avec la mise en scène à la fois ludique et émotionnelle.»

Quelles pistes pour pérenniser ce succès, passé l’effet de nouveauté? Trois projets. D’abord, un parcours didactique dans le grand parc, «car beaucoup de visiteurs nous posent des questions sur ce patrimoine botanique». L’occasion, aussi, de dévoiler des anecdotes(à découvrir via notre webdocumentaire spécial en cliquant su l'image ci-dessous). D’autre part, un chapiteau pourrait être installé sur la propriété, «avec une ambiance de cirque tsigane, décrit Jean-Pierre Pigeon. Cette possibilité existe dans notre bail, mais nous devons encore régler de nombreuses questions – tant financières que d’empreinte au sol.»

Le projet le plus concret devrait être réalisé dès 2019: l’installation d’expositions temporaires dans les combles. Les congrès initialement prévus dans cette salle, par les promoteurs seront-ils abandonnés? «Dans 70% des cas, nous accueillons des groupes de 20 à 30 personnes. C’est là que nous pouvons faire du volume, contrairement aux congrès (rares) de milliers de personnes. Pour ces groupes réduits, nous organisons des visites en nocturne après leurs journées au Centre de Congrès de Montreux ou dans les hôtels. Déjà plus de 200 événements d’entreprises se sont déroulés à Chaplin’s World.» (24 heures)

Créé: 26.10.2017, 13h00

Une montgolfière dans le parc...

... et une statue de glace à la Jungfraujoch

Charlie Chaplin est décédé le 25 décembre 1977. Double difficulté pour Chaplin’s World: à plus forte raison à Noël, «il est délicat de commémorer la disparition de quelqu’un, constate Annick Barbezat-Perrin, directrice communication. Nous avons donc collaboré avec la famille pour savoir ce qui était le plus opportun.» Résultat, quelque chose de léger: «Avec Chaplin, l’on pleure d’un œil mais l’on rit aussi. Ces commémorations se placent dans cette optique.»

Au Manoir, une montgolfière sera installée dans le parc et effectuera des vols stationnaires du 23 décembre au 7 janvier. Elle sera ensuite (le 2 février) hôte du Night Glow, le spectacle son et lumière du Festival international de ballons de Château-d’Œx.

Le sculpteur britannique John Doubleday, qui a créé les statues en bronze de Chaplin à Vevey et à Londres, réalisera une statue de glace de Charlot et du Kid au sommet de la Jungfraujoch, à 4158m d’altitude. Enfin des illuminations magnifieront le Manoir (entrée réduite à 10 francs entre 16h30 et 18h) et le musée sera exceptionnellement ouvert à Noël (pour 10 francs)

«J’ai toujours une pensée pour lui à Noël, mais cette fête doit surtout être celle des enfants», déclare Eugène Chaplin, fils cadet du créateur.

Articles en relation

Le voyage burlesque de l'attirail de Charlot

Chaplin’s World Des objets iconiques ont été acquis au dernier moment. D’autres achats et des prêts sont envisagés. Plus...

Un livre présente des documents inédits sur la demeure de Chaplin

Edition «Naissance d'un Paradis», écrit par Pierre Smolik, revient sur la très riche histoire du Manoir de Ban à Corsier-sur-Vevey, dernière demeure de Charlot, devenue Chaplin's Museum. Plus...

Les Charlots se multiplient en son Manoir

Corsier-sur-Vevey Avec 662 personnes costumées en vagabond, le record du monde est tombé à Chaplin’s World ce dimanche. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...