Raccourci vers le glacier, le col de la Croix est fermé

CirculationLa fermeture hivernale de l’axe reliant Villars aux Diablerets a suscité de vives réactions l’an dernier. Le problème s’annonce moins aigu cette année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’hiver dernier, Télé-Villars-Gryons-Les Diablerets SA inaugurait deux télésièges sur les hauts du Meilleret et rapprochait ainsi les pistes de Villars et des Diablerets. Seulement pour que cette liaison tourne, encore faut-il de la neige.

Alors qu’elle faisait cruellement défaut à Noël, des acteurs touristiques de Villars réclamaient l’ouverture de la route du col de la Croix, fermée au trafic, comme cette année, début novembre. Il s’agissait avant tout de faciliter l’accès au glacier des Diablerets, pris d’assaut par les touristes, faute de neige en station. Mais «pour se rendre d’une station à l’autre, nos hôtes devaient descendre à Aigle», note Marc-Henri Duc, directeur de l’École suisse de ski de Villars et conseiller communal à Ollon. Soit un trajet de 50 minutes, contre une vingtaine, via le col de la Croix.

Consciente du problème, la Municipalité d’Ollon avait consenti à une ouverture partielle et sous condition de cette route située pour deux tiers sur son territoire et pour un tiers sur Ormont-Dessus… Une initiative qui a suscité des réactions vives parmi les touristes: «Ce secteur est prisé des promeneurs. Beaucoup nous ont fait part du danger d’ouvrir la route à la circulation», signale Jean-Christophe Lack, municipal du tourisme à Ollon. Des membres du Conseil communal d’Ormont-Dessus étaient également intervenus en ce sens.

Responsabilité et coût

Forte de ces remarques, la Municipalité d’Ollon a décidé cette année d’annoncer la fermeture officielle de la route, dès le 8 novembre et «pour une durée indéterminée». «Il y a deux raisons à cela, explique Philippe Pastor, municipal en charge des routes à Ollon. D’abord, la responsabilité. Pour éviter tout accident, nous préférons annoncer clairement la fermeture.» L’autre est financière: «Sur cette route très souvent à l’ombre en hiver, nous devons saler quotidiennement. Cela a un coût, sans compter les dégâts que cela occasionne à la chaussée, déjà en mauvais état.»

Cette décision n’inquiète pas Marc-Henri Duc en ce mois de novembre, alors que les pistes de Villars ont ouvert samedi: «Le besoin d’accéder au glacier était important l’an dernier, en raison du manque de neige. Ces dernières semaines, les canons ont pu tourner, il y aura assez de poudreuse cette fois. Si le col devait rouvrir tardivement au printemps, je me permettrais d’intervenir à nouveau au Conseil communal. Mais nous n’en sommes pas là.» A noter qu’en cas d’enneigement suffisant, «la route est de toute façon impraticable, puisque traversée par la piste de liaison vers Gryon et la piste de luge des Diablerets», précise Jean-Christophe Lack. (24 heures)

Créé: 26.11.2017, 15h40

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...