Record de fréquentation pour les artistes de rue

VeveyLa vieille ville de Vevey a été prise d’assaut samedi et dimanche. Le Pavé d’or a été remis à Otto il Bassotto (Italie).

Le festival a battu son record de fréquentation avec 30'000 spectateurs.

Le festival a battu son record de fréquentation avec 30'000 spectateurs. Image: DR Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Normalement le dimanche, c’est un peu plus calme. Mais aujourd’hui ça n’arrête pas!» Au bar à champagne, une bénévole constatait que la place Scanavin était prise d’assaut dimanche, comme l’a été ce week-end toute la vieille ville de Vevey pour la 25e édition du Festival des artistes de rue. L’une des raisons: pour son jubilé, la manifestation avait convié uniquement des artistes primés par le passé. «L’élite mondiale! souligne Luca Carmagnola, porte-parole. Alors que normalement, les artistes ne peuvent pas rejouer à Vevey - sauf éventuellement s’ils reviennent dans une autre composition et avec un spectacle complètement différent.»

Un succès tel que le comité d’organisation annonce un record de fréquentation: après l’orage du vendredi, 30 000 spectateurs se sont déplacés le week-end, pour un événement qui attire en moyenne 25 000 spectateurs sur les trois jours. «Il y avait une foule énorme et un flux incessant, si bien qu’il était parfois même compliqué de se déplacer dans la vieille ville», constate Luca Carmagnola.

Depuis 2015, ce n’est plus un jury mais l’entier du public qui choisit le palmarès. Cette année, le pavé d’or (2000 fr.) est revenu à l’Italien Otto il Bassotto. Ce dernier présente un numéro époustouflant où il rentre littéralement à l’intérieur d’un ballon géant. «Il a dit lors de la remise des prix que sa victoire à Vevey, en 2012, lui avait véritablement servi de tremplin car les photos de lui et de son ballon dans la vieille ville avaient fait le tour du monde. Cela fait chaud au cœur», se réjouit Luca Carmagnola. Le pavé d’argent (1500 fr.) est revenu à Barada Street (Angleterre et Kirghizistan) et celui de bronze (1000 fr.) aux Chiliens du Duo Tobarich. Le prix des Glops (300 fr.) est revenu à la Japonaise Kana, «qui avait gagné l’an dernier et que les gens adorent, mais qui a dû se confronter à plus fort cette année».

Cette 25e édition a toutefois été émaillée par un accident (24 heures de lundi), avec la chute d’une barre métallique. La structure du cirque Coquino a-t-elle plié à cause de la tempête du vendredi? «On ne peut en effet exclure que la structure ait pu être fragilisée suite aux pressions et tensions d’un tel orage violent sur les fixations et les câbles. Mais personne ne pouvait prévoir que le bras allait plier, d’autant que celle de la compagnie PepperChoc n’a rien eu», constate Luca Carmagnola. Les deux élèves ayant chuté ont pu rentrer chez eux. La spectatrice blessée au bras et à la hanche devrait regagner son domicile ce lundi. (24 heures)

Créé: 21.08.2017, 10h26

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...