Un référendum conteste les exigences «inacceptables» des opposants à Isenau

Ormont-DessusLes Ormonans devraient se prononcer sur l’épineuse question de l’accès routier à Isenau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mardi, un comité citoyen a déposé un référendum auprès de l’administration communale d’Ormont-Dessus. Le texte conteste la décision prise le 25 mai par le Conseil communal. Réunis en séance d’urgence, les élus avaient accepté du bout des lèvres le projet de convention élaboré par la Municipalité d’Ormont-Dessus et les opposants privés au plan partiel d’affectation (PPA) d’Isenau.

L’argumentaire des référendaires reprend la ligne défendue par les conseillers opposés à l’accord. Ils jugent «inacceptables» les exigences financières des opposants, «les interdictions multiples et diverses» et «les précédents que cela provoquerait». Pour mémoire, les propriétaires d’une résidence secondaire dans le secteur d’Isenau réclament notamment 2000 francs annuels pour le passage des engins de damage et d’une piste de fond, ainsi qu’un dédommagement de 180'000 fr. en remboursement des frais d’avocat engendrés par les procédures légales menées depuis 2004 et en réparation de tort moral. Il y a dix jours, les élus avaient approuvé par 19 voix contre 18 cet accord. «Le résultat montre que les élus sont divisés sur cette convention, relève le président du comité référendaire, Philippe Treyvaud. Il est naturel que les citoyens puissent s’exprimer.»

Auront-ils toutes les clés en main pour le faire, alors que le débat portant sur un conflit vieux de quinze ans s’annonce émotionnel et risque de se borner à un vote pour ou contre Isenau? «Nous devrons être attentifs à leur donner toutes les informations nécessaires lors de la campagne, réagit Philippe Treyvaud. Une chose est certaine: les membres de notre comité de citoyens ont depuis longtemps démontré leur attachement à Isenau.»

Avortement annoncé?

La Municipalité devrait statuer lundi sur la recevabilité de ce référendum. Si elle l’accepte, ses auteurs auront 30 jours pour récolter 165 signatures valides, soit 15% de l’électorat ormonan. Le vote pourrait intervenir le 23 septembre. Il n’est toutefois pas certain que la démarche aille jusqu’à son terme. En acceptant le projet de convention, les élus y avaient ajouté plusieurs conditions, dont le renoncement à la compensation annuelle de 2000 fr. Une délégation communale (comprenant des municipaux, les auteurs des amendements et des membres du Conseil) doit rencontrer les opposants mercredi pour statuer sur ces modifications. En cas de non-entrée en matière, le référendum serait alors sans fondement.

Un plan partiel pour le tracé?

Dans l’immédiat, restent de nombreuses incertitudes sur la suite de ce dossier. La Municipalité et le futur exploitant (la société Télé-Villars-Gryon-Les Diablerets) attendent toujours de recevoir une étude sur la viabilité économique du projet, l’une des conditions sine qua non à l’obtention d’une aide cantonale. Une autre exigence n’est toujours pas remplie: l’Exécutif doit encore proposer un plan partiel d’affectation.

Pour hâter la procédure, le comité référendaire suggère «une mise en vigueur partielle du PPA pour le seul tracé de la télécabine», qui permettrait la reconstruction de l’installation en attendant que la justice se prononce sur la question de l’accès routier. «C’est bien évidemment une piste que nous suivons. Nous n’avons pas attendu que les référendaires nous donnent l’idée, réagit le syndic, Philippe Grobéty. Mais cela ne résout pas la question de l’opposition à la télécabine elle-même.» (24 heures)

Créé: 05.06.2018, 17h26

Articles en relation

Un oui qui n'a pas l'allure d'une victoire pour Isenau

Les Diablerets Vendredi, les élus ont approuvé du bout des lèvres le projet de convention élaboré entre les opposants et la Municipalité. Et y ont ajouté leur lot de conditions. Plus...

À Isenau, le compromis trouvé fâche des élus

Ormont-Dessus La convention entre la Municipalité et les derniers opposants au renouvellement du domaine sera soumise au vote du Conseil communal, vendredi. Plus...

Isenau restera à quai un deuxième hiver

Les Diablerets Sans permis de construire valable, le renouvellement de la télécabine ne recevra pas d’aide cantonale avant l’automne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...