Pas de réhabilitation pour le funiculaire de Territet-Mont-Fleuri

MontreuxL’ultime étude condamne la réhabilitation du chemin de fer. La Ville veut réaffecter le site via un concours de projet.

Les deux stations du funiculaire (ici la station supérieure) devront trouver une nouvelle raison d’être.

Les deux stations du funiculaire (ici la station supérieure) devront trouver une nouvelle raison d’être. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous espérons pouvoir retenir un projet bien élaboré. Faute de quoi, la ligne sera sans doute désaffectée», explique Caleb Walther, municipal. Pressée par l’Office fédéral des transports (OFT) de réhabiliter ou de supprimer une fois pour toutes la ligne du Territet-Mont-Fleuri, hors service depuis 1992, la Ville de Montreux veut organiser un concours de projet pour réaffecter l’infrastructure sous une autre forme d’attraction touristique.

Car l’ultime étude démontre qu’il n’y a pas d’intérêt objectif à réhabiliter le chemin de fer. Selon celle-ci, il n’est pas possible techniquement de prolonger la ligne en aval pour améliorer sa rentabilité. En raison de la déclivité, elle ne pourrait pas relier l’embarcadère CGN, ce qui était central pour espérer une augmentation de sa fréquentation.

Vers un prolongement de la ligne?

Le prolongement de la ligne en amont serait réalisable, mais au prix d’un fort impact visuel sur le paysage. Par ailleurs, cette extension imposerait de déplacer le point de croisement, ce qui est impossible. Dans ce cas, la seule solution serait un funiculaire monocabine.

La simple rénovation de la ligne existante coûterait près de 4 millions de francs, sans compter les 165'000 francs de frais annuels. Un prolongement en amont reviendrait à 8,4 millions de francs, avec un coût de 70'000 francs par an. La désaffectation complète de la ligne coûterait environ 1,2 million de francs avec une possibilité d’en diminuer les coûts en vendant des parcelles.

Mais le vénérable funiculaire n’a jamais cessé de créer l’émoi auprès de ses nombreux et fervents défenseurs. C’est pourquoi la Ville lance un appel aux projets susceptibles de préserver l’âme du site. Il s’agirait notamment de valoriser les deux stations, ainsi que le tunnel que comporte celle du bas.

Créé: 07.01.2020, 09h44

Histoire

Construit en 1910, long de 430 mètres, dont 120 mètres en tunnel, le funiculaire relie l’ex-Grand Hôtel de Territet à l’Hôtel Mont-Fleuri. C’est à partir des années 90 qu’il a vraiment été confronté à des difficultés financières. À tel point que le Grand Conseil a été appelé en 1997 à participer à sa remise en état, pour 5,2 millions, aux côtés de la Commune. La Ville a accepté, mais pas le Canton. Ce qui l’a quasi condamné.

À l’origine, le funiculaire devait être la première pièce d’un puzzle qui visait à développer un nouveau secteur touristique sur le coteau de Sonchaux (Veytaux), où une infrastructure hôtelière aurait dû voir le jour. Pour y accéder, la liaison Territet-Mont-Fleuri se serait poursuivie jusqu’au fond du vallon de la Veraye. Puis un second funiculaire aurait rejoint Sonchaux depuis le fond du vallon.

Parallèlement, une concession pour un funiculaire reliant Chillon à Sonchaux aurait aussi été demandée. Mais rien n’a été fait. Le Territet-Mont-Fleuri a donc effectué seul et pendant huitante-deux ans ses 26 trajets aller-retour quotidiens de huit minutes.

Articles en relation

Le funiculaire fantôme s’oriente vers une autre vie

Territet-Mont-Fleuri L’ultime étude laisse peu d’espoir à la réhabilitation de la ligne en transports publics. La Ville veut réaffecter le site, via un concours d’idées. Plus...

Un demi-million pour sécuriser la villa sur le roc

Territet La paroi de Toveyre doit être renforcée. Coût: 550'000 fr. Le propriétaire n’en paiera que 50'000. L’État et la Ville couvriront le solde. Plus...

Le Grand Hôtel de Territet promis à une nouvelle Belle Époque

Riviera-Chablais Montreux veut vendre l’édifice qui a abrité l’Audiorama. Une société de Pully entend le réaffecter en hôtel ouvert aux événements publics. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.