Rennaz veut s’équiper de caméras de surveillance

SécuritéLe village du Haut-Lac s’arme contre les incivilités. Plusieurs appareils seront installés pour surveiller les biens communaux.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: GUIRAUD LAURENT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous venons d’aménager une nouvelle place de jeux. Elle n’était pas encore inaugurée que des dégâts étaient causés, le soir du 1er Août», déplore Pierre Henri Légeret, municipal de Police à Rennaz. La petite commune du Haut-Lac (850 habitants) connaît les désagréments qui vont de pair avec son essor démographique. Pour faire face à ces incivilités, la Municipalité souhaite installer des caméras de surveillance en plusieurs points. «Notamment au niveau de notre déchetterie, poursuit l’élu. Certains utilisateurs ne jouent pas le jeu et déposent des sacs qui contiennent tout sauf du papier dans les containers dévolus au papier.» Le collège, l’église, les deux places de jeux et les bâtiments communaux sont également susceptibles d’être équipés.

Le règlement d’utilisation de ces caméras sera soumis au Conseil général la semaine prochaine. Il précise que «les caméras seront réglées de manière à ne couvrir que les zones nécessaires» et «ne seront pas dirigées contre des maisons privées», dans un souci du respect de la sphère privée. La Municipalité se chargera par ailleurs de fixer les horaires de fonctionnement de ses yeux électroniques.

A noter que Rennaz fut, en 2011, la première commune du district à adopter un règlement sur la mendicité. Et la deuxième (après Bex) à élaborer un règlement sur la prostitution. Le village serait-il le rendez-vous des criminels? «Non, et il n’y a pas de dérive sécuritaire de la part du municipal de Police, sourit Pierre Henri Légeret. Le règlement sur la mendicité visait surtout les abords du centre commercial et je constate qu’il n’y a plus de problème de ce type. Nous enregistrons quelques déprédations au village, mais ce n’est malheureusement pas propre à Rennaz.»

Quant au règlement sur la prostitution, il avait été élaboré en 2014, après une tentative avortée d’un privé d’ouvrir un salon de massage sur le territoire communal. (24 heures)

Créé: 16.10.2017, 18h13

Articles en relation

Faute de pouvoir l'interdire, Rennaz veut règlementer la prostitution

Sexe tarifé Le Conseil général se prononcera jeudi prochain sur un texte qui propose de règlementer la pratique du plus vieux métier du monde. Plus...

Rennaz réglemente la prostitution sur ses terres

Sexe tarifé Jeudi soir, la Municipalité s’est dotée d’un nouveau texte visant à limiter l’exercice du plus vieux métier du monde. Plus...

A Vevey, les commerçants veulent des caméras

Sécurité Pour lutter contre la criminalité, l’association des commerçants veveysans plaide pour une vidéosurveillance des rues. Plus...

Plaidoyer pour des caméras de surveillance à La Tour-de-Peilz

Sécurité Un élu UDC milite pour l’installation de caméras dans les lieux publics de la ville. Les délits ne sont pourtant pas en hausse, assure le syndic. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...