Passer au contenu principal

Le réseau Mobilis s’étale et prend de l’altitude

La zone tarifaire va être élargie à l’ensemble du district d’Aigle, stations comprises. Avec, déjà, un œil sur le Chablais valaisan.

Initialement prévu pour absorber Aigle, Bex et Ollon, Mobilis couvrira finalement tout le district et, donc, les stations des Alpes vaudoises.
Initialement prévu pour absorber Aigle, Bex et Ollon, Mobilis couvrira finalement tout le district et, donc, les stations des Alpes vaudoises.
GÉRALD BOSSHARD-A

La pièce manquante viendra bientôt compléter le puzzle. D’ici à 2016 et l’entrée en vigueur des nouveaux horaires CFF, la Communauté tarifaire vaudoise (CTV) va étendre son réseau Mobilis à l’ensemble du district d’Aigle. Un élargissement plus vaste que prévu puisque seules les communes de Bex, d’Aigle et d’Ollon étaient concernées à l’origine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.