Passer au contenu principal

Le retour choc des deux exilés de la Muni de Vevey

Le Tribunal cantonal désavoue le Conseil d’État en annulant la suspension des deux élus de Vevey Libre avec effet immédiat.

Michel Agnant (à g.) et Jérôme Christen sont prévenus dans le cadre d’une instruction pénale pour violation du secret de fonction. Eux se voient comme des lanceurs d’alerte.
Michel Agnant (à g.) et Jérôme Christen sont prévenus dans le cadre d’une instruction pénale pour violation du secret de fonction. Eux se voient comme des lanceurs d’alerte.
PATRICK MARTIN, Keystone

La suspension de Jérôme Christen et Michel Agnant ne respecte pas le principe de proportionnalité, estime la Cour de droit administratif et public (CDAP). Les juges mettent un terme à cette mesure prononcée par le Conseil d’État en décembre 2018 et prolongée en juin 2019 pour six nouveaux mois.

----------

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.