La «Revue» est toujours plus victime de son succès

AigleLe spectacle satirique biennal revient pour un tour à la recherche de la 8e merveille du monde.

Un des 21 tableaux de la Revue traite de l'obsolescense supposée programmée.

Un des 21 tableaux de la Revue traite de l'obsolescense supposée programmée. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’édition 2019 de la «Revue du Chablais», organisée par la société locale Aigle s’éclate, innove. Et pas qu’un peu, puisque, victime de son succès, le spectacle satirique est allongé d’une semaine par rapport aux éditions précédentes. La «Revue», née en 1987, se déroulera du 1er au 23 novembre à la salle de l’Aiglon. Les billets des onze représentations (contre une seule il y a trente-deux ans!) s’arrachent. Il en reste.

«Nous avons augmenté la durée, et donc forcément le nombre de représentations, car il y a de plus en plus de demande», annonce Claude Feole, l’un des instigateurs de la «Revue». Autre père fondateur, Yvan Chiapolino précise: «Le public, environ 2500 spectateurs il y a deux ans, vient majoritairement d’Aigle et du Chablais. Mais nous avons de plus en plus de gens entre Vevey et Martigny, aussi sur Châtel-Saint-Denis.»

Ce qui fait également le succès de la «Revue», c’est que, de l’auteur des sketches aux acteurs en passant par l’éclairagiste, l’accessoiriste ou le menuisier, la plupart font partie de l’aventure depuis le début, ou presque. Et, à l’heure où les revues ont tendance à se professionnaliser, Aigle s’éclate, 45 membres, est composée exclusivement de bénévoles et d’amateurs au four comme au moulin. «Oui, mais dans une optique hyperprofessionnelle», tempère Claude Feole, qui écrit les textes et les met en scène. «Ce qui est certain, c’est que, ayant toujours fait du bénévolat dans diverses sociétés locales, il y a à Aigle s’éclate une solidarité et une convivialité assez exceptionnelles», assure Alexandre Favre, l’un des acteurs et président du Conseil communal d’Aigle pour un an.

Spectacle biennal, la «Revue» s’intitule cette année «La 8e merveille du monde», avec le périple planétaire de deux vignerons d’Aigle et d’Yvorne comme fil rouge durant deux heures trente et 21 tableaux. Colorée, la «Revue» visitera l’Inde, le Brésil, l’Italie ou la Chine avec des allers-retours dans la région, comme l’ouverture du HRC à Rennaz, la Fête des Vignerons à Vevey ou le concert de Patrick Juvet à Aigle. Et encore des faits de sociétés déroulés «avec humour, surtout sans animosité», assure Yvan Chiapolino: pêle-mêle, les antispécistes, les «gilets jaunes», le speed dating ou la Journée de la femme.

Créé: 26.10.2019, 20h33

La «Revue du Chablais»
1er-23 novembre
à la salle de l’Aiglon.

Infos, dates et heures, tarifs: aigleseclate.ch

Articles en relation

Jacqueline de Quattro monte sur scène

Humour La conseillère d’État vaudoise a été invitée à participer en fin d’année à la revue fribourgeoise. Plus...

Trois gags racontent trois décades de revue à Aigle

Spectacle Des blagues villageoises aux moqueries entre cantons, la revue d’Aigle est devenue celle du Chablais. Rétrospective à travers des sketches. Plus...

Avec Patrick Juvet, Aigl’In réalise un double rêve

Festival Plusieurs fois disque d’or aux Etats-unis, le Frenchie des années disco est la tête d’affiche du festival gratuit. Sa maman vivait à Aigle et rêvait de l’y voir chanter Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...