Passer au contenu principal

Rougemont dit oui à la décharge de l’Ougette

La population a accepté à 61,5% le plan partiel d’affectation permettant une décharge de dépôt pierreux.

La décharge de l'Ougette doit être exploitée dans une combe en dessous de la route cantonale.
La décharge de l'Ougette doit être exploitée dans une combe en dessous de la route cantonale.
Chantal Dervey

Les autorités de Rougemont sont sans aucun doute enviées aux quatre coins du canton. Alors qu’une grande partie des référendums se terminent par une défaite des institutions politiques qui les ont votés, le village du Pays-d’Enhaut a accepté dimanche dans les urnes la création d’une impopulaire décharge destinée à accueillir 170'000 m3 de matériaux d’excavation. Et la victoire est large, puisque 61,5% des votants ont exprimé un oui. Le plan partiel d’affectation qui permet l’installation de ce dépôt est donc validé.

«Par ce vote, les citoyens confirment l’approbation par le Conseil communal du plan partiel d’affectation, se félicite le vice-syndic Frédéric Blum. Mais je peine tout de même à parler de victoire, car la Municipalité est celle de tous les habitants du village et 127 ont quand même glissé un non dans l’urne.»

«Nous continuons de faire opposition par les recours au tribunal à Lausanne»

La victoire n’est qu’une victoire d’étape. «Il faudra compter quelques années avant que cette décharge ne se réalise», estime le vice-syndic. La mise à l’enquête du dépôt avait suscité 145 oppositions dans le village de 880 habitants. Beaucoup avaient recouru au Tribunal cantonal quand elles avaient été levées. La procédure judiciaire, suspendue en attendant le résultat du référendum, reprend désormais ses droits.

Le comité référendaire l’a rappelé dans un communiqué dimanche après-midi: «Après avoir fait des études profondes, nous sommes convaincus que ce projet est une grave erreur. Il n’est pas dans l’intérêt général de nos villages, de notre région. Ainsi nous continuons de faire opposition par les recours au tribunal à Lausanne.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.