Passer au contenu principal

Des rues anonymes d'Aigle sont baptisées

La Commune met en avant des personnalités et des aspects culturels et historiques.

Vue générale de la ville d'Aigle, où la nomenclature des rues va passablement changer.
Vue générale de la ville d'Aigle, où la nomenclature des rues va passablement changer.
Chantal Dervey - Archives

Une allée dédiée à la légende Ferdy Kübler – qui mène logiquement au Centre mondial du cyclisme –, un passage pour le grand architecte François Jaquerod, une rue qui honore l’éminent chirurgien Charles Krafft: Aigle va baptiser des artères de noms de personnalités locales ou internationales décédées. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une redéfinition globale des noms de rues de la ville. «Cette modification est nécessaire pour se mettre en conformité avec l’obligation de nommer tous les tracés d’une commune», explique le syndic, Frédéric Borloz. Par ailleurs, diverses routes et bâtiments sont mal localisés et posent problème pour certains services de sécurité et pour La Poste. La nouvelle nomenclature permettra à terme une amélioration aussi pour les usagers de la visibilité du réseau de voirie communal, service GPS compris.

Le principe est déjà adopté pour les zones industrielle et agricole. Ce ne sont pas moins de 47 accès qui sont nommés ou renommés. Ici ont été privilégiées des particularités géographiques, naturelles ou historiques de la ville. Comme les chemins du Salantin (en référence à la montagne chablaisienne), des Puits, de la Poudrière, de l’Épine, etc.; mais encore le sentier Caroline-Olivier-Ruchet, poétesse et épouse de Juste Olivier. Ce ne sont pas moins de 150 changements ou créations d’adresses concernés par cette première phase. La Poste se charge de la modification et assure le principe de la double adresse durant une année au moins. Une bonne partie de l’actuelle avenue des Glariers portera le nom d’Albert de Haller, médecin et naturaliste, entre autres.

Dans un deuxième temps, la nouvelle nomenclature concernera le centre, comme avec le nouveau quartier Sous-le-Bourg. C’est là que fleuriront les rues Krafft et Jaquerod. Pour l’heure, il n’est pas prévu de qualifier ou requalifier des rues des noms des deux Prix Nobel liés à Aigle: le biochimiste Jacques Dubochet et l’astrophysicien Michel Mayor – dont un collège porte déjà le nom.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.