Passer au contenu principal

Sangar Ahmad désinfecte les hôpitaux d’un pays qui ne veut pas de lui

Un Kurde d’Irak domicilié à Vevey est en première ligne face au Covid-19. Le Secrétariat d’État aux migrations ne lui laisse pourtant que quelques jours pour quitter la Suisse.

Le trentenaire va tout faire pour pouvoir rester en Suisse.
Le trentenaire va tout faire pour pouvoir rester en Suisse.
Chantal Dervey

Mercredi, 14h, à un jet de pierre de la gare de Montreux. Sangar Ahmad s’assure que nous portons bien un masque de protection avant de nous laisser pénétrer dans un cabinet médical entièrement vide, au 1er étage d’un immeuble cossu. Sur le pas de la porte, caparaçonné d’une combinaison intégrale blanche, il répète inlassablement les mêmes consignes: «Ne touchez à rien et allez vous nettoyer les mains!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.